chargement en cours

Coup d'envoi des travaux pour la Grotte Cosquer à la Villa Méditerranée, ouverture prévue en juin 2022

Kleber Rossillon a symboliquement récupéré les clés de la Villa Méditerranée ce jeudi. Les premiers travaux de modélisation de la grotte ont commencé. L?ouverture des portes de la réplique de la Grotte Cosquer est annoncée pour le mois de juin 2022.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 25/06/2020
Coup d?envoi des travaux pour la Grotte Cosquer à la Villa Méditerranée

Une page se tourne définitivement à la Villa Méditerranée : Les derniers éléments du concept imaginé par Michel Vauzelle sont démontés, le bâtiment est désormais loué à Kleber Rossillon, pour une durée de 25 ans pendant lesquels cette société va présenter la réplique de la grotte Cosquer.

Pour cela, il va d’abord falloir construire cette fameuse réplique de la grotte dans ce bâtiment. «C’est un vrai challenge parce que le bâtiment n’est pas prévu pour ça, on doit faire rentrer une boîte, la réplique de la grotte, dans une autre boîte qui est Villa Méditerranée. » explique Catherine Bonali, en charge des opérations de transformation.

Le début de ces travaux devrait débuter en septembre sur le site de la Villa Méditerranée. Le temps pour la Région de finir les travaux d’étanchéité de la structure, en partie sous l’eau. « On va vous rendre ça nickel, on a enfin réglé les derniers problèmes d’étanchëité. Avec ce projet, on donne un sens à la construction de ce bâtiment. Jusque là, il n’avait pas trouvé son développement » souligne Renaud Muselier, le président de la Région Sud. « Nous avons réussi à faire une unanimité autour de ce projet ».

Plusieurs points clés étaient nécessaires pour valider cette ambitieuse transformation : résoudre les problèmes structurels du bâtiment, trouver un délégataire avec suffisamment d’expérience : Kleber Rossillon exploite déjà la réplique de la Grotte Chauvet en Ardèche avec un réel succès. Il fallait également obtenir l’aval de l’architecte de la Villa et celui du découvreur de la grotte : Henri Cosquer. Enfin, ce projet s’inscrit également dans la dynamique 'une cop d’avance' et il est directement concerné par le changement climatique.

Une course contre la montre

Car c’est une véritable course contre la montre qui se passe dans la vraie grotte Cosquer. En 25 ans, l’eau n’a cessé de monter et menace directement ses peintures rupestres. Durant cette période, des variations du niveau de l’eau de 80cm ont pu être constatées, et qui à chaque fois, détruisent un peu plus les peintures.

La création de cette réplique se fait par étapes, mais avant même de commencer les aménagements dans la Villa en septembre, les archéologues de l’Etat sont actuellement concentrés sur les relevés réalisés dans la vraie grotte.

Depuis une quinzaine de jour, des artistes travaillent à Aix sur la reconstitution des quinze panneaux qui orneront la réplique. Ce premier bison n’est pas une simple copie. « On travaille comme des faussaires, en imitant leurs coups de pinceaux, leur manière de dessiner, mais ce n’est pas une photocopie » explique Kleber Rossillon dont sa grande fierté est d’avoir réussi à impressionner le découvreur de la grotte Henri Cosquer « en voyant le projet, il nous a dit ‘c’est bien celle là que j’ai découverte »

Kleber Rossillon espère ouvrir la réplique de la Grotte Cosquer au public en juin 2022. La crise du covid n'aurait qu'un impact limité sur le calendrier. 800.000 visiteurs y seront attendus la première année.