chargement en cours

Claudio Capéo à Marseille, l'interview

Le concert de Claudio Capéo arrive dimanche 18 mars au Silo.

Publié par Sylvie B le 13/02/2017 - Modifié le 08/11/17 17:07
Claudio Capéo à Marseille, date reportée

S’il reconnaît que son accordéon est une arme de séduction massive, Claudio Capéo ne se ferme pas à des sonorités plus modernes qui donnent à ces morceaux cette accessibilité. Celui qui souhaite redonner ses lettres de noblesses à la chanson réaliste, se place au carrefour de Zaz et de Brassens. Avec des textes engagés et des mélodies entraînantes, il teinte sa musique de ce qui la fait populaire : la vie des gens.

Ce que l’on peut d’ailleurs retrouver dans son premier morceau "un homme debout", un titre qui force à regarder la vie d’en bas, à voir ces hommes de la rue devenus invisible au fil du temps. Une prise de risque thématique, adoucie par une mélodie entraînante et entêtante qui nous reste en tête dès la première écoute.
Claudio Capéo nous touche par son interprétation et sa bienveillance communicative que l’on retrouvera dans l’ensemble de son 1er album sorti en juillet 2016.

 

Claudio Capéo, l'interview  :

Comment passe-t-on du métal aux chansons festives que vous chantez aujourd'hui ?

Claudio Capéo : Tout simplement en ne se mettant aucune barrière musicale et en se laissant aller. C'est vraiment quelque chose que nous avons fait sans se forcer. 
 
Quand on participe à une émission comme The Voice et que tout s'emballe très vite, comment gardez vous les pieds sur terre ? 
Claudio Capéo : Le fait d'avoir pu garder la même équipe technique ainsi que mon groupe m'a vraiment permis de garder les pieds sur terre. Nous sommes restés la même bande de potes qui, depuis dix ans, font simplement de la musique ensemble.

Vos chansons paraissent très personnelles pourtant vous faites appel à des paroliers pour les écrire, comment arrivez-vous à vous livrer de cette manière ?
Claudio Capéo : Ce sont vraiment mes psy, des gens avec qui je partage des choses les plus profondes. Toutefois, j'écris encore des textes, tout comme le reste de mes musiciens également. C'est vraiment un travail de famille.

Sur scène vous faites danser les foules, chaque concert est une grande fête pour vous ?
Claudio Capéo : Oui effectivement c'est vraiment un moment de partage énorme. On invite les gens à rentrer dans notre univers de sales gosses.

Quel est, à l'heure d'aujourd'hui, votre plus beau souvenir sur scène ? Une anecdote peut-être ?
 Claudio Capéo : À Lille lors d'un concert ou le public nous a rappelé une deuxième fois et nous a chanté une chanson sur des paroles qui nous étaient dédiées.
 
Votre public est très varié, vous arrivez à réunir les générations, c'est important pour vous ?
 Claudio Capéo : Oui nous avons toujours eu un public très varié. Nous sommes très heureux de voir que nos chansons peuvent parler autant aux enfants, aux gens de notre âge, et aux beaucoup plus anciens.

Quand on remplit des grandes salles et des zéniths comme vous le faites, ça manque pas l'ambiance des petites salles et des cafés ?
Claudio Capéo : Nous avons vraiment hâte de commencer l'aventure des Zéniths. Nous avons fait 10 ans à jouer dans les bars, et aujourd'hui nous avons l'immense chance de présenter aux gens un nouveau spectacle taillé dans la roche pour les Zéniths.

Que nous réserve le concert . Des surprises ?
Claudio Capéo : Oui il y aura plein de surprises, de musique réarrangées et une scénographie qui nous colle à la peau.

 

+ d'infos : www.silo-marseille.fr

 

agenda
dimanche 18 mars 2018
18h
Tarif
De 39€ à 46€
Connectez-vous pour voir vos amis qui veulent y aller.
Je veux y aller !
Évènement terminé
32 Quai du Lazaret, 13002
Marseille


82
35
35S



parkings
En voiture : Autoroute A7 direction la Joliette. Parkings disponibles : Arvieux et Espercieux