chargement en cours

Matisse - Le tournant des années 1930

Du 23/06/2023 au 24/09/2023 - Nice - Musée Matisse
Publié par Redac . le 17/01/2023
Matisse - Le tournant des années 1930

Le musée Matisse à Nice, le Philadelphia Museum of Art à Philadelphie et les musées d'Orsay et de l'Orangerie à Paris vous proposent cette exposition consacrée à l'oeuvre de Matisse entre les années 30 et 40.

En 1930, Matisse quitte la France pour un voyage aux États-Unis puis Tahiti, marquant ainsi volontairement un tournant voire une rupture dans son œuvre. La genèse de La Danse pour le Docteur Barnes inaugure chez le peintre une réflexion renouvelée sur le décor, la synthèse et la monumentalité. Cette réalisation majeure s’accompagne de nouvelles procédures, notamment l’utilisation de feuilles gouachées colorées ainsi que le recours à des photographies d’états qui lui permettent de faire évoluer sa composition au format définitif.

Son dessin également s’infléchit vers une plus grande concision et stylisation alors même qu’il devient le principal support et manifestation d’une méthode d’improvisation que l’artiste met en place durant cette période. La production de Matisse durant cette décennie se caractérise ainsi par une nouvelle radicalité synthétique et décorative qui le rapproche davantage de Picasso et des Surréalistes.

À Nice, cette décennie décisive de l’Œuvre est envisagée sous l’angle de la présence de Matisse dans la revue Cahiers d’art, créée par le critique d’art Christian Zervos. L’exposition à Nice comprendra une cinquantaine de peintures, pour beaucoup conservées aux États-Unis et peu vues en France, de dessins et gravures, et d’une documentation spécifique (photographies d’archives de l’artiste et de son entourage, états photographiques, maquettes des numéros de Cahiers d’art) permettant d’apporter un éclairage nouveau sur cette décennie cruciale.

 

Image :
Henri Matisse, "Nymphe dans la forêt (La Verdure)", Nice, 1935-1942/1943, huile sur toile, 245,5 x 195,5 cm, Musée Matisse Nice
© Succession H. Matisse | Photo © François Fernandez

 

On en parle sur Frequence-sud.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.