Connexion Requise
Connexion
rester connecté mot de passe oublié
Inscription
Mon actu
Connectez-vous pour afficher vos événements et lieux favoris ainsi que vos messages.

Plages de rêve - Bouches du Rhône

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 27/05/2009

Du soleil, du sable fin et un cadre idyllique. Notre région avec plus de 900 km de côte et malgré le bétonnage massif du littoral, vous offre quelques perles. Des plages où l'on oublie que c'est en France et qu'il est dur de quitter en fin de journée pour retrouver la civilisation moderne.


La calanque d'En-Vau (Cassis)
L’une des plus belles mais aussi l’une des plus fréquentées, la calanque d'En-Vau est un véritable petit coin de paradis niché entre Cassis et Marseille. L'eau turquoise et les riches fonds marins font de cette calanque un endroit magique qu'il est très difficile de quitter. Il est donc fortement conseillé de s’y promener en dehors de la saison estivale pour l’apprécier à sa juste valeur et ne pas voir les bateaux bondés de touristes, venant de Cassis débarquer juste en face de votre serviette.
Notre dossier sur les calanques

La calanque de Marseilleveyre
Belle et tranquille, la Calanque de Marseilleveyre abrite une petite plage de petits galets et de sable. On y trouve également quelques cabanons et un bar restaurant. Vous pourrez vous y baigner au milieu d'une eau bleu turquoise et entouré de quelques petits bâteaux de plaisance.
Néanmoins, seuls les plus courageux pourront profiter de ce petit coin de paradis. Accessible par le port de Callelongue, situé au bout de la rade Sud de Marseille, une petite marche est nécessaire pour rejoindre la plage. Cette petite randonnée a au moins le mérite d'offrir une vue imprenable sur l'Archipel de Riou.

La calanque de Morgiou
C'est certainement l'une des calanques les plus profondes. Au fond de Morgiou se trouve le port avec encore quelques pêcheurs professionnels, des cabanons, un restaurant, et évidemment la plage. Sur la droite un sentier mène jusqu'au cap Morgiou (où se trouve la grotte préhistorique Cosquer). Sur la gauche le sentier passe au-dessus d'une petite plage et mène jusqu'à Sugiton.
Accès : On y accède en voiture sauf en juillet et août. L'accès se fait par le quartier des baumettes, juste après la prison.

La calanque de Sormiou
C'est la calanque la plus large. Au fond de la Calanque de Sormiou se niche donc une plage de sable avec derrière des cabanons et un restaurant en hauteur. Sur la droite, vous trouverez un sentier permettant de rejoindre le cap Sormiou. En empruntant le sentier vers la gauche, deux petites plages de galets et plusieurs criques vous attendent. En sortant de la calanque à gauche se trouve la grotte Cosquer. En juillet et août, la calanque de Sormiou est accessible par le parking de la Cayolle (pas très sur...) et demande une petite randonnée d'une heure. Un péage de 3 € par voiture vous sera demandée pour le parking. Le reste du temps, cette calanque reste accessible en voiture.  

La Calanque de Sugiton

Bien moins difficile d'accès que les autres calanques, la Calanque de Sugiton vous offre un cadre idyllique. A 30 minutes de marche (prévoir de l'eau en cas de forte chaleur) du centre universitaire de Luminy, on y accède par un large sentier à l'ombre des pins. Ce n'est pas compliqué, il suffit de suivre le chemin. En arrivant au bout, on accède au belvédère par un petit sentier facile à droite, à la calanque de Sugiton par le seul chemin qui descend vers la mer et aux chemins de grandes randonnées vers les autres sites des calanques sur la gauche. Attention ça monte sévère au retour!

La calanque de Queyron
Destinée aux plus courageux, cette calanque demande une heure de randonnée au départ de Callelongue (suivre le chemin de grande randonnée qui longe la mer). A l'arrivée, on trouve dans la calanque du Queyron une petite plage de galets, des pierres plates et de gros blocs tombés à la mer. Ce petit endroit reste l'un des plus tranquilles de la côte marseillaise, mais peut-être pas le plus confortable.

La Plage Saint Estêve (Frioul)
L'archipel du Frioul n'est pas avare de belles criques. Mais on peut préférer la plage de Saint Estève, son sable et ses galets. Remarquable pour la transparence de son eau et pour la température de cette dernière, elle surplombe les ruines en restauration de l'hôpital Caroline. La baignade y est surveillée et une buvette pour rafraîchir et restaurer le plagistes. Par ailleurs, on y a pied très longtemps, autant de caractéristiques qui en font une bonne adresse pour le bain en famille. Pour y accéder voir notre dossier Iles du Frioul.
> Notre dossier sur le Frioul
> Plage Saint Estêve


La plage de l'Espiguette
Sur la commune du Grau du Roi en pleine Camargue, la plage de l'Espiguette est une des plus belles de Méditerranée. Cet ensemble s'étend sur plusieurs kilomètres de sable fin. On se croirait au bord de l'Atlantique. Mais la hauteur des vagues nous rappelle vite la grande bleue. Un immense parking longe la plage et en facilite l'accès. A signaler pour les amateurs qu'une partie de la plage est réservée aux naturistes.
Notre dossier sur la Camargue

Mugel Figuerolles
La République Indépendante de Figurolles veille à la protection de cette petite calanque splendide. Bien cachée derrière les contreforts de La Ciotat et les 87 marches à descendre pour y accèder, elle offre aux visiteurs une eau turquoise en harmonie parfaite avec les rochers. Pour les romantiques, rien de tel qu'un dîner dans le restaurant qui la surplombe, avec une carte et un décor qui vous feront craquer pour son charme.
 Plage de Figuerolles
> Balade dans le parc du Mugel


Des criques et plages restées sauvages...un petit détour est alors conseillée par la Côte Bleue et la petite calanque de Niolon.
> Notre dossier sur la Côte Bleue

Photos : Yanik Chauvin - Jean-gabriel Marchetta - Martine Affre Eisenlohr - Marc Munari- Fotolia    


commenter
Mon commentaire
Pseudo
Ville
Email
(non diffusé)
Anti-spam merci de recopier ces caractères
Publié le 27/05/09 - Dernière modification 24/05/13 18:07:41