chargement en cours

A son tour, Cavalaire est touchée par la pollution aux boulettes de pétrole

Jusque là épargnée, la commune a vu arriver ce mercredi des boulettes de pétrole sur plusieurs plages de la ville. Elles sont toutes fermées en attendant leur nettoyage.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 01/11/2018
A son tour, Cavalaire est touchée par la pollution aux boulettes de pétrole

 Jusqu'à présent, seul le Rayol et la Croix Valmer avaient été touchées dans le secteur, désormais la pollution aux hydrocarbures s'étend aussi à la ville de Cavalaire. 

Les plages de Pardigon jusqu'au Parc, du centre-ville et de Bonporteau ont été touchées ce mercredi par l'arrivée de boulettes de pétrole "en quantité limitée" indique la ville de Cavalaire.

Aussitôt, le maire, Philippe Leonelli et son adjoint ont constaté l'entendue de la pollution. Ce jeudi matin, ce sont un huissier, un garde du littoral et surtout le PDG de la société Lefloch Depollution qui se sont rendus sur place afin de procéder à une évaluation précise de l'étendue et de l'importance de la pollution. Selon la ville, elle serait "limitée", et donc sans commune mesure avec ce qui a touché le reste de la presqu'île de Saint Tropez à la mi-octobre.

"Les premières constations réalisées sur place par les services compétents montrent la présence de dépôts d'hydrocarbures mélangées aux posidonies et bois échoués sur les plages en quantité limitée."

Compte tenu des conditions météorologiques et de l'actuel coup de vent, aucune intervention n'est possible pour démarrer le nettoyage.

En attendant les opérations de nettoyage, l'accès à l'ensemble des plages de la commune est interdit.

 Ce jeudi, d'autres boulettes de pétrole ont aussi été constatées sur les plages de La Ciotat, en quantité notables:

 photo: ville de Cavalaire

On en parle sur Frequence-sud.fr