chargement en cours

The New Black Vanguard

Du 04/07/2021 au 26/09/2021 - Arles - Centre Ville - 32 °
Publié par Sylvie B le 22/04/2021
The New Black Vanguard

The New Black Vanguard présente des artistes dont les portraits vifs et les images conceptuelles fusionnent la photographie d'art et de mode et font tomber des frontières établies de longue date. Une exposition à voir à l'Eglise Sainte-Anne du 4 juillet au 26 septembre.

Leu travail des artistes a été largement diffusé dans des magazines de mode et de société, des campagnes publicitaires et des musées, ainsi que sur leurs propres réseaux sociaux, réinsufflant le vocabulaire visuel contemporain autour de la beauté et du corps avec une vitalité et une substance nouvelles. Ces images ouvrent la conversation autour de la représentation du corps noir et de la vie des Noirs en tant que sujet. Collectivement, elles célèbrent la créativité noire et l’hybridation entre art, mode et culture dans la construction d'une image.

Cherchant à remettre en question l'idée que le monde noir est homogène, les œuvres servent de forme d'activisme visuel. C'est une perspective souvent retrouvée dans ce mouvement libre de talents émergents, qui créent des photographies dans des contextes très différents – New York et Johannesburg, Lagos et Londres. Les résultats présentent de nouvelles perspectives sur le médium de la photographie et les notions de race et de beauté, de genre et de pouvoir.

+ d'infos : : rencontres-arles.com

Dans le cadre des Rencontres de la photographie d'arles : 

Nous pouvons observer depuis quelques années un intérêt croissant pour la matérialité de la photographie. Avec son projet The Pigment Change, Almudena Romero, lauréate 2020 de la Résidence BMW, s’appuie sur une conscience écologique et sur l'utilisation de matériaux végétaux qui renvoie à une esthétique de la fragilité, voire de la disparition. Ce projet, en quatre séries, Faire une photoFamily AlbumOffspring et The Act of Producing, impose un nouvel usage « artistique » du temps présent, une préconisation de la durabilité. The Pigment Change est la conséquence des qualités intrinsèques de la plante, et notamment de son exposition à la lumière et à des longueurs d’onde particulières. Le résultat de cette expérimentation prend la forme d’objets-images, de moments photographiques qui explorent un sens expansif du médium. En cela, l’emploi du végétal comme matière remet en cause la notion de progrès, une conséquence du savoir accumulé par le flux des images.

On en parle sur Frequence-sud.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.