chargement en cours

Le rooftop R2 rouvre ce vendredi malgré l'interdiction toujours en vigueur des discothèques

Alors que le gouvernement a confirmé ce mercredi que les discothèques devaient encore rester fermées, celle des Terrasses du Port s'apprête à rouvrir ce vendredi soir dans une nouvelle configuration. A Marseille, plusieurs clubs ont décidé de rouvrir sans se poser réellement la question des distanciations sociales.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 10/07/2020
R2, le rooftop des Terrasses du Port rouvre ce vendredi malgré l'interdiction toujours en vigueur des discothèques

Le R2 Marseille, le club en plein air situé sur le rooftop des Terrasses du Port rouvre ce vendredi et ceci malgré l'interdiction toujours en vigueur d'ouverture des discothèques. Olivier Véran, a encore confirmé ce mercredi devant les députés qu'il n'était pour le moment pas question de revenir sur cette interdiction spécifique de rouvrir les lieux de danse. En effet, il a été constaté dans plusieurs pays que les clubs et discothèques étaient des lieux particulièrement propices à la diffusion du virus.

Porté par leur syndicat, le SNDLL, plusieurs discothèques françaises tentent un coup de force en annonçant leur réouverture dès ce vendredi 10 juillet. Depuis plusieurs semaines, elles tentent, sans succès, d'obtenir un changement de politique de la part du gouvernement.

Même s'il est situé en plein air, le cas du R2 reste problématique. La capacité du lieu, 1800 personnes en temps normal, a été réduite, et surtout, le lieu a modifié sa configuration: désormais il promet de "passer en mode assis, il ne sera pas question de danser".

De la théorie à la pratique, l'exercice risque d'être difficile: Mais comment appliquer ces consignes dans un lieu spécialement conçu pour cela? Dans sa communication sur les réseaux sociaux, le R2 Marseille promet le retour de soirées "ultra-festives" et programme des DJs dont la vocation est avant-tout de faire danser les gens. 

D'autres lieux festifs comme le Chapiteau Belle de Mai ou encore le Baou à Marseille posent les mêmes questions et les même problèmes. Les dernières photos publiées sur les réseaux sociaux prouvent que ces derniers jours, les mots "distanciation sociale" étaient, eux, restés confinés dans l'ancien monde.