chargement en cours
publicite

Les parcs zoologiques pourraient bientôt rouvrir dans la région

Contrairement aux parcs d'attraction et aux activités en intérieur, les zoos peuvent bénéficier de dérogations préfectorales dès maintenant pour rouvrir. Ils doivent pour cela mettre en places de mesures sanitaires strictes. Leur réouverture rapide est aussi une question de survie économique.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 12/05/2020
Les parcs zoologiques pourraient bientôt rouvrir dans la région

Mise à jour du 18/05: Les deux premiers zoos ont reçu leur autorisation dans le Var:


 

Le décret publié par le gouvernement ce lundi 11 mai indique que les zoos pourraient bénéficier de dérogations au cas par cas de la part des préfets pour permettre leur réouverture rapide. C’est notamment le cas pour les « parcs zoologiques dont la fréquentation habituelle est essentiellement locale et dont la réouverture n'est pas susceptible de provoquer des déplacements significatifs de population. » Car, s’il y a bien une activité où la distanciation physique est appliquée depuis le début, c’est dans les zoos avec les animaux sauvages!

Le préfet du Var ouvert à des dérogations

Interrogé à ce sujet ce lundi soir, le Préfet du Var, Jean-Luc Videlaine, s’est montré ouvert à des dérogations du moment où les professionnels seraient en mesure de proposer des dossiers de dérogation respectant les normes de protection face au virus. Le prefet compte autoriser la réouverture des plages assez rapidement et la question de zoos ne semble pas poser de problème majeur.

Au Cannet des Maures, le ZooParc se prépare avec une sécurité maximale

Distribution de masques, accès régulé aux sanitaires, distributeurs de gel hydroalcoolique sans contact, distance d’un mètre entre chaque famille… Le dispositif sanitaire mis en place par le ZooParc du Cannet des Maures est particulièrement méticuleux. « Si on ouvre, c’est que l’on est prêt. On attend l’autorisation du préfet, mais aussi d’être entièrement prêt de notre côté » souligne Marie Lewandowski, la responsable administrative du ZooParc. La demande de dérogation a été déposée ce lundi soir et le zoo table sur une réouverture pour le 23 mars, date à laquelle il serait 100% prêt pour accueillir les visiteurs en toute sécurité.

« Financièrement c’est une catastrophe. Certes on a la capacité de tenir, mais c’est notre début de saison et avril est un très très gros mois pour nous. Peut être l’un des plus forts de l’année. »

Le Jardin Zoologique Tropical de la Londe aimerait rouvrir au plus vite

A La Londe des Maures, le Jardin Zoologique Tropical se prépare lui aussi. Il a déjà transmis une demande de dérogation et aménage les espaces publics du zoo : marquage au sol, protections au niveau de la caisse, port du masque pour le personnel et recommandé pour les visiteurs… Tout est prêt pour accueillir à nouveau le public, car l’argent manque dans les caisses. « Les deux mois de fermeture nous ont coûté 70.000 euros, ce qui nous inquiète, c’est de louper ces mois forts du printemps. Nos frais sont les mêmes, il faut continuer à nourrir les animaux et payer le personnel » explique Michel Dupuyoo, le directeur du zoo. Idéalement, dès l’autorisation préfectorale, le jardin zoologique tropical pourrait rouvrir dès le début de la semaine prochaine.

A Sanary, le Zoa Parc attend lui aussi une réponse de la préfecture

Le Zoo de Sanary a également fait une demande de dérogation. Elle a été envoyée hier. En attendant, le zoo a acheté tout le matériel de protection et prépare sa réouverture. Il espère être en mesure d'accueillir à nouveau des visiteurs avant la fin mai, voire même, peut etre avant.

Il faudra encore attendre pour les accrobranches et les parcs d’attraction

Contrairement aux zoos, où le visiteur se contente de parcourir les allées, les activités et loisirs qui nécessitent une implication et donc des contacts de la part des visiteurs ne devraient par rouvrir tout de suite. Le préfet du Var s’est montré plutôt réservé sur la possibilité de leur accorder des dérogations. D’une part, ce n’est, à priori pas prévu dans loi d’urgence sanitaire, mais surtout, les mesures sanitaires semblent trop complexes à appliquer: comment désinfecter tout un parcours d’accrobranche ou tout un manège après le passage des clients? Il n’y a donc aucune date de réouverture envisagée à ce jour.

photo: Jardin Zoologique Tropical de la Londe

On en parle sur Frequence-sud.fr