chargement en cours

Un nouveau parc d'un hectare va ouvrir au centre de Marseille en décembre

Le parc de la Cômerie, situé en haut de Breteuil est en cours de réhabilitation pour être ouvert au public dès le 2 décembre 2019. 10.000m² de verdure au coeur de Marseille, mais aussi un centre d'art de 3000m².

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 22/10/2019
Un nouveau parc d?un hectare va ouvrir au centre de Marseille en décembre

C’est un site tellement bien caché que certains voisins en ignoraient son existence. L’ancien couvent des sœurs franciscaines a été préempté par la Ville de Marseille en octobre 2018. A l’origine, la congrégation religieuse comptait le vendre 10M€ à un promoteur immobilier, mais la ville n’a pas laissé sacrifier ce morceau de verdure situé dans une zone fortement urbanisée. Finalement, après négociation, la ville l’a préempté pour 6,5M€ et une petite partie pourrait être revendue à une école privée située à proximité afin qu’elle puisse s’étendre.

« Nous avons la volonté d’en faire un poumon à la frontière des 6ème et 8ème arrondissement » Yves Moraine, le maire de secteur

Le site s’étend sur 11.500m² avec un grand bâtiment, qui servait de maison de retraite pour les sœurs, ainsi qu’un petit pavillon. Ce dernier devrait être prochainement rasé afin d’y installer des jeux pour enfants. 500.000€ de travaux ont été budgétisés pour ces premiers aménagements qui comprennent aussi des mises aux normes et travaux de sécurisation du parc.

Le bâtiment principal, et ses 3000m² sur trois étages, verra son avenir décidé d’ici trois ans. Deux options sont sur la table pour le transformer en un Centre des Arts et de la Culture: Soit il peut être transformé, et notamment ses petites chambres qui fusionneraient en salles de répétitions et d’exposition. Ou alors, la majeure partie du bâtiment serait détruite et un nouveau serait construit à la place. Seule la chapelle sera conservée dans son état. Dans tous les scénarii, elle servira de salle de spectacle.

publicite

Un jardin ouvert au public toute l’année

Dès le 2 décembre, ce jardin sera donc ouvert au public. Il sera progressivement aménagé tout en conservant son cachet : un bosquet au nord (pins, figuiers, platanes, tilleuls, cèdre), un verger en terrasses au sud (amandier, abricotier, prunier, néflier) et une oliveraie.
Un jardin partagé devrait être aménagé dans la partie sud avec partenariat avec des associations locales.

Enfin, durant la saison estivale, le cadre devrait aussi se prêter à l’accueil de manifestations culturelles et d’expositions en plein air.
La mairie souhaite réfléchir à améliorer les accès. « Lui offrir une ouverture visuelle » comme l’explique Yves Moraine. En effet, malgré ses trois entrées distinctes, le parc est complètement caché derrière des immeubles et au dessus d’un haut mur de soutènement.

Horaires d'ouverture du parc (dès le 02/12):
du lundi au dimanche
- du 1er octobre au 31 mars : de 7h45 à 17h15
- du 1er avril au 30 septembre : de 7h45 à 18h45

Montevideo va animer le lieu jusqu’en 2022

En attendant de décider du sort et de la reconfiguration du bâtiment principal, la ville a décidé d’inviter l’association Montevideo à le gérer. C’est dans le même esprit que ce qui se fait au Couvent Levat à la Belle de Mai: plutôt que de laisser un bâtiment vide pendant des années, des acteurs culturels s’y installent et proposent une préfiguration artistique. En 2020, Marseille accueillera Manifesta, un grand événement d’art contemporain, ainsi que la saison Africa 2020. Montevideo, qui dispose de son espace habituel à quelques centaines de mètre de là Rue Breteuil, va donc investir les lieux et y inviter des artistes et associations partenaires: La Fondation Ricard devrait venir y exposer, le Festival International du Documentaire devrait prendre en charge le dossier cinéma. Un autre acteur devrait se charger de la partie musique. Le lieu pourra être un espace de diffusion et création pour les acteurs culturels du centre de Marseille.

Durant ces trois ans, la ville travaillera sur des études de faisabilité pour transformer le bâtiment : salles de musique, de danse, de chant, de peinture, de sculpture… « Ce nouvel équipement décentralisé alliera apprentissage et pratique des activités artistiques en mettant à disposition des habitants du secteur un véritable lieu de vie et d’animations culturelles » précise la ville.

Le parc en images

Crédit photos: Ville de Marseille / JB FONTANA