chargement en cours

Claude Camous raconte Annibal Camous : Il vécut 122 ans ... époque médiane : L'Homme providentiel

Le 13/02/2020 - Marseille - Mairie des 1° et 7°
Publié par claude camous le 16/10/2019
Claude Camous raconte Annibal  Camous : Il vécut 122 ans ... époque médiane : L'Homme providentiel

Annibal Camous a plus de 80 ans lorsque « le Grand Saint-Antoine » apporta la peste à Marseille, en 1720. Pourtant, il parcourt la ville inlassablement pour tenter de secourir les malheureuses victimes et utiliser les propriétés bénéfiques des plantes pour les soigner.

Jeudi 13 Février 2020  à 17 H.

Histoire(s) de Marseille et de la Provence autour du « Socrate Marseillais » qui vécut 122 ans : Annibal  Camous  Racontée(s) par son descendant Claude Camous.

époque médiane = 1720 - 1750 - L’Homme providentiel 

Présentation Pierre-Marie Jonquière

Mairie des 1er et 7ème- 61 La Canebière - 13001 - Marseille - 04 91 14 54 10.

Entrée Libre et Gratuite

 

 

 

Annibal Camous a plus de 80 ans lorsque « le Grand Saint-Antoine » apporta la peste à Marseille, en 1720.

Pourtant, il parcourt la ville inlassablement pour tenter de secourir les malheureuses victimes et utiliser les propriétés bénéfiques des plantes pour les soigner.

Une fois l’épidémie enrayée au bout de cinq ans, il commence la fabrication à grande échelle d’un certain nombre de médicaments à base de racines et de plantes qu’il commercialise avec un succès considérable.

Il cultive aussi et consomme la pomme de terre dont il est persuadé de la valeur nutritive, et cela vingt ans avant Parmentier.

Il est alors centenaire et étonne par son extraordinaire forme physique.

Précurseur en matière d’aromathérapie, il soigne toutes sortes de maux et son eau stomacale contribue à sa renommée dans tout le pays et même au-delà.

C’est alors qu’il commencera à devenir une véritable légende vivante à Marseille.

Sa longévité étonnante, sa grande sagesse et son esprit de justice en feront aussi « le Socrate Marseillais » que l’on vient consulter pour régler toutes les querelles de voisinage, ou en tant que témoin d’une époque révolue.

Il est en quelque sorte, « l’homme providentiel », symbole de concorde, de réconciliation et de paix, celui qui peut apporter une solution à tous les problèmes.