chargement en cours

Malandain prend la barre du Pavillon Noir

Pavillon Noir, le 31 janvier 2019. Les spectateurs sont venus nombreux voir "Noé", une création 2017 du Malandain Ballet Biarritz .

Publié par Pauline . le 13/02/2019
Malandain prend la barre du Pavillon Noir
Tout d'abord c'est la simplicité du décor qui marque le spectateur. 22 danseurs évoluent dans un univers bleu semblable au fond d'une piscine. Le public est comme immergé, la scène arrivant presque au pied du premier rang.
Au fur et à mesure que les mouvements s’enchaînent le niveau bleu de l'eau s'élève. 
 
La virtuosité des danseurs, mise en exergue par le minimalisme du décor, ainsi que par la musique du compositeur Rossini emporte les spectateurs dans un tourbillon de mouvements néoclassiques et de duos pleins d'allégresse. 
 
Ici, "Noé" est le plus symbole d'une renaissance. En effet, après une immersion totale le niveau redescend et les danseurs semblent célébrer une nouvelle vie retrouvée. 
 
Ce spectacle est un moment de liesse, de légèreté et de lyrisme. Alors surtout, n'hésitez pas à l'occasion à plonger dans cette interprétation allégorique du mythe.
 
 
Par Noémie Roudaut 
Photos Didier Philispart