chargement en cours

Manifestations: -40% de fréquentation pour la Foire aux Santons et le Marché de Noël de Marseille

Conséquences des manifestations et fermetures préventives, le chiffre d'affaire du Marché de Noël et de la Foire aux Santon sont en chute libre.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 12/12/2018
Manifestations: -40% de fréquentation pour la Foire au Santons et Marché de Noël de Marseille

Des fermetures deux samedis consécutifs en plein rush de Noël, des manifestations emaillées de violence et des sapins Noël qui brûlent. L'ambiance est morose cette année sur le marché de Noël et la Foire aux Santons de Marseille. Et l'attentat de Strasbourg rajoute de nouvelles inquiétudes pour les exposants.

Entre -40% et -50% de baisse pour la Foire aux Santons de Marseille

Les différents artisans présents sur le Quai de la Mairie sont unanimes: ils accusent une baisse de 40% en moyenne de la fréquentation et même 50% pour certains. Le marché de Noël et la Foire au Santons, situés cette année juste à côté, entre le Quai des Belges et la Mairie, sont au coeur des cortèges revendicatifs. Les marches contre le logement insalubre et celles des gilets jaunes sont passés par là, et se sont souvent terminées en violence avec les forces de l'ordre.

A chaque fois, les artisans ont du fermer et ont eu chaud. Quelques sapins ont brûlé, les chalets ont été bousculé mais, au final, quasiment pas de casse dans les chalets.

La fréquentation est cependant normale les autres jours, mais "il n'y a pas de report, ces jours là sont perdus" nous confie l'exposante du stand Carbonel. Les exposants restent cependant satisfaits de ce nouvel emplacement sur le port qui permet de toucher davantage les croisièristes.

Le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin est passé sur le marché la semaine dernière pour rassurer les exposants. "Il nous a promis un geste" explique une exposante. L'investissement moyen pour exposer est aux alentours de 2000€ et couvre l'emplacement, la sécurité, l'electricité et les animations.

La région débloque une aide de 2M€ pour venir en aide aux artisans et commerçants

En lien avec la CCI, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat et le MEDEF, la région débloque une aide de 2M€ qui "aideront nos artisans et nos commerçants qui subissent une perte de chiffre d’affaires. Ils doivent permettre de sauver les plus fragiles d’entre eux d’une trésorerie défaillante" explique Renaud Muselier.

Le président de la région appelle à la fin des blocages qui sont "des freins à notre croissance économique et des risques de destructions d’emplois."

"Les artisans et les commerçants des centres-villes sont les premières victimes des contestations sociales des «samedis noirs». Ils subissent d’importantes pertes de chiffre d’affaires, rencontrent des problèmes de trésorerie et des milliers d’emplois sont aujourd’hui menacés." Renaud Muselier

Il espère que ces 2M€ permettront "d’éviter la fermeture d’établissements, le chômage technique ou le licenciement des salariés."

Des parkings gratuits dans le centre ville de Marseille pour limiter la casse

De son côté, la métropole Aix Marseille va rendre gratuit 9 parkings les weekends du 15/16 décembre et du 22/23 décembre.

De 10h à 19h, seront concernés: Castellane, Charles De Gaulle, Estienne d’Orves, Montyon, République, Phocéens, Hôtel de Ville, Préfecture, Félix Barret.

Son objectif est de "favoriser l’attractivité commerciale des commerces de proximité du centre-ville de Marseille, particulièrement impactés par les mouvements sociaux de ces dernières semaines, et d’inciter les habitants à réinvestir le centre-ville pour y faire leurs courses de Noël"

Martine Vassal, la Présidente de la Métropole Aix-Marseille-Provence, compte également dévoiler dans les prochains jours des "mesures d’accompagnement complémentaires".

D'autres villes de la région ont pris de mesures similaires avec des gratuités de parkings. La plupart avaient été décidées avant la crise et l'attentat de Strasbourg.