chargement en cours

La carrière de la Corderie officiellement classée au titre des monuments historiques

La Ministre de la Culture, Françoise Nyssen a annoncé avoir classé les vestiges du site de la Corderie.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 13/09/2018
La carrière de la Corderie officiellement classée au titre des monuments historiques

C'est la suite logique des décisions qui avaient été prises durant 2017: Une partie du site antique de la Corderie est en passe d'être officiellement classée au titre des monuments historiques. La commission nationale des monuments historiques (CNMH) s’est prononcée à l’unanimité en faveur de son classement ce 6 septembre indique le ministère dans un communiqué.

Découverte lors de fouilles préventives en 2017, cette carrière de calcaire fut exploitée par les fondateurs de la ville, dès le Ve siècle avant J.-C. Une vive polémique avait éclaté en 2017 pour réclamer la sauvegarde du site dans la totalité: Car au final, seuls 635m² ont été classés (soit environ la moitié) et une partie de la carrière antique a été rasée pour laisser place à un immeuble Vinci en cours de construction.

Une plaque installée dès ce weekend ?

Depuis le début des fouilles et des travaux, aucune visite publique n'a encore été organisée sur ce site au grand dam des habitants du quartier. Mais la ministre indique dans son communiqué qu'une plaque serait installée dès ce weekend:

"A l’occasion des Journées européennes du patrimoine, la Ministre a souhaité qu’une plaque Monuments historiques soit installée sur le site."

La question de l'accès et de la protection du site toujours en question

Si le chantier se passe correctement du côté de Vinci, la question de l'accessibilité reste d'actualité. La ville de Marseille a lancé des études pour savoir comment le public pourrait accéder au site: il est notamment question de construire un promontoire surélevé qui permettrait d'avoir une vision globale des fouilles.

Mais ce scénario doit être compatible avec une protection à long terme du site. Car le calcaire très particulier de la carrière est particulièrement friable et donc fragile. Une pétition a été lancée afin de s'assurer qu'un toit sera bien installé sur le site antique (lien de la pétition). Cette protection est demandée depuis plusieurs mois par le collectif citoyen mais n'a pas encore eu de retour favorable.

Renaud Muselier visite les fouilles du lycée du Rempart ce weekend

A quelques dizaines de mètres de là, un autre site de fouille a permis de mettre à jour des sépultures, des murs et des fondations datant de l’Antiquité tardive, du Moyen-Age et de l’époque moderne. Depuis l'antiquité, ce secteur à proximité de Saint Victor témoigne d'une intense activité humaine.

Le président de la région accompagné du directeur régional des affaires culturelles viendront visiter ce site de fouille ce dimanche à 13h à l'occasion des Journées du Patrimoine.

Le programme complet des Journées du Patrimoine 2018

à Marseille:

et dans la région