chargement en cours

Claude Camous raconte : Jules Verne, Voyage au centre de Marseille

Publié par claude camous le 27/08/2018
Claude Camous raconte : Jules Verne, Voyage au centre de Marseille

D'après son livre qui sera offert aux 80 premiers spectateurs. Dans cette évocation de l'illustre romancier visionnaire, Claude Camous nous entraîne aux sources même de l'un de ses romans les plus emblématiques, « Voyage au centre de la terre ».

Lundi 04 Février 2019 à 17 H. Claude Camous raconte :

Jules Verne, Voyage au centre de Marseille 

D’après son livre qui sera offert aux 80 premiers spectateurs.

Cité des Associations - Salle Artémis (rez-de-chaussée)

93 La Canebière - 13001 - Marseille - 04 91 55 39 50.

Présenté et préparé avec le concours de Pierre-Marie Jonquière - 06 83 77 81 63.

Participation : 7 euros - Réduite 5 euros (Carte Fidélité et Associations diffusant nos informations)

https://sites.google.com/site/claudecamous/

 

Comme l’écrivit l’académicien Gérard Blua, dans sa préface du livre de Claude Camous « Jules Verne, Voyage au centre de Marseille » : « De toute évidence, il y a un peu de Jules Verne chez Claude Camous. Non point que ce dernier soit à classer, lui aussi, dans la catégorie du roman fantastique ou de science-fiction, mais parce que l’un comme l’autre associent à une plume leste et d’une indéniable qualité d’écriture, un sens de la structure quasiment scientifique ».

 

Dans cette évocation de l’illustre romancier visionnaire, Claude Camous nous entraîne aux sources même de l’un de ses romans les plus emblématiques, « Voyage au centre de la terre ».

Vous découvrirez Marseille au temps des dinosaures, et vous pénétrerez au cœur des légendes provençales, de celle de la Tarasque à celle du dragon combattu par Saint-Victor.

Vous assisterez à l’arrivée à Marseille du premier sous-marin de l’histoire de la navigation, le Gymnote, cousin direct du fantastique Nautilus, et enfin, vous vivrez la naissance du Cinéma, à La Ciotat, berceau du 7ème Art.  

Description du Marseillais par Jules Verne : « Les Marseillais sont généralement de taille moyenne et alertes de corps; leur physionomie est mobile, leur caractère inflammable; ils sont sensuels et cependant facilement sobres, ardents au gain, joueurs, amateurs de la danse et des exercices violents. L’imagination chez eux, est la faculté dominante… S’ils sont Français, ils sont encore plus Provençaux, et ce n’est que sous l’action incessante du gouvernement central que Marseille consent aujourd’hui à reconnaître dans Paris la capitale d’une patrie commune ».