chargement en cours

Reportage : Strach a fear song au Off d'Avignon

Le théâtre d'un jour chante l'indicible avec « Strach, a fear song ».

Publié par Redac . le 13/08/2018
Reportage : Strach a fear song au Off d'Avignon

3 acrobates, une chanteuse et un musicien sous un tout petit chapiteau, les ingrédients pour une création hors normes proposée sur l'ile Piot dans le cadre du OFF d'Avignon : « Strach, a fear song ».

La voix d'un enfant dans l'obscurité, la lueur d'une bougie, Patrick Masset joue avec nos peurs primitives, celles de l'ogre et du loup comme pour mieux les apprivoiser.
Et puis il y a aussi la voix d'une chanteuse qui transperce la nuit et porte les coeurs et les espoirs, les corps qui eux se soutiennent... Voilà une oeuvre empreinte de lyrisme, pas celui des ors de l'opéra mais plutôt celui des poètes maudits et des auteurs de fantastique.

Bien sûr dans « Strach, a Fear Song » il y a des numéros de voltige et de mains à mains mais c'est beaucoup plus une expérience qu'un spectacle de cirque, une création d'une force incroyable.

Il y a d'abord la brutalité dans la façon d'aborder le propos, celui du courage, du dépassement de soi, de la confrontation entre réel et imaginaire ainsi que de l'ancestral rite de passage.

Ensuite, l'intensité de l'interprétation des artistes, leurs talents de comédiens qui jouant la fraternité et la sauvagerie mettent à l'épreuve les spectateurs.

Il y a enfin l'incroyable proximité avec le public. Imaginez un chapiteau comble d'une dizaine de mètres de diamètre avec une scène de 5 mètres, de la musique et du chant en live... C'est un tourbillon d'émotions que soufflent les artistes en déstabilisant sans cesse des spectateurs qui sont littéralement au coeur de l'action et qui en deviennent peu à peu acteurs.

Patrick Masset nous fait physiquement ressentir que la lumière à besoin de l'obscurité pour briller, qu'il n'est pas de courage sans peur, mais plus qu'une leçon, il nous fait vivre grâce à ses talentueux interprètes une infinie palette d'émotions.

« Strach a Fear Song » est une véritable pépite.

 

Noémie Roudaut et Didier Philispart