chargement en cours

Reportage : H&G, Hansel et Gretel revisité par Christian Ubl

Hansel & Gretel revisité par le chorégraphe Christian Ubl Théâtre Massalia les 23 et 24 février.

Publié par Redac . le 07/03/2018
Reportage : H&G, Hansel et Gretel revisité par Christian Ubl

Dans cette œuvre destinée au jeune public, entendez par là qu’elle est à même de séduire les enfants autant que les adultes, Christian UBL aborde avec intelligence l’attrait pour la malbouffe, le rapport de l'Homme à la junkfood. La nourriture est ici traitée de façon plastique au propre comme au figuré !

L'interprétation est surprenante tant elle est moderne. Transposée à notre époque, les codes de la narration sont mis de côté pour laisser place à la déambulation rythmée de 2 couples de danseurs sur les sonorités et les rythmes joués en live par Fabrice Cattalano. 

Séduits par les saveurs sucrées et salées de bonbons et d'hamburgers, de crèmes-glacées et de pizzas, H & G ont été happés par l’univers du supermarché : ils s'empiffrent à n'en plus pouvoir. Les 4 interprètes figurant tour à tour des personnages grotesques ou inquiétants évoluent comme des petits ogres repus et possédés par les produits des grandes surfaces !  Le rappeur / musicien / bruiteur / chanteur absolument étonnant les rejoints sur scène dans cette mise en scène détonante. 

Pendant la plus grande partie du spectacle les enfants, dans la salle se posent en vain la question : « Mais où est la sorcière ? ». C'est d’un brouillard de fumigène que surgit enfin la réponse. Déplacements fantomatiques, grimaces, musique inquiétante Christian Ubl nous fait délicieusement peur ! Le public est d'autant plus ravi quand 2 enfants courageux choisis parmi les spectateurs doivent convertir les sorcières en gentilles créatures... 

H & G est une belle réussite où musiciens et danseurs de talents évoluent dans un univers, sucré, coloré, drôle et excessif, oscillant entre plaisirs auto-incontestés et excès moralement très contestables.

C’est un spectacle pour jeune public ou plutôt pour public de tout âge avec une âme d'enfant, mais c’est aussi une œuvre chorégraphique où musique et danse trouvent un très bel équilibre.

 

Noémie Roudaut
Photos Didier Philispart