chargement en cours

Arles la romaine : les monuments historiques à visiter à Arles

Arles la belle, Arles la multiple et Arles la romaine ! La ville d'Arles présente la particularité de disposer d'un patrimoine architectural riche. Du côté du patrimoine antique, on pense bien sûr à l'Amphithéâtre, au Forum, aux Cryptoportiques ou encore au Théâtre antique.

Publié par Redac . le 13/09/2018
Arles la romaine : les monuments historiques à visiter à Arles

La particularité de la ville d'Arles réside dans sa longue histoire qui court de l'Antiquité jusqu'à l'époque contemporaine. Arles se distingue par son patrimoine architectural témoin des grandes évolutions au travers des siècles. La ville doit son importance à sa position géographique sur une colline rocheuse au bord du Rhône, à la rencontre de la mer, au milieu des marais, au carrefour d'une route terrestre entre l'Italie et l'Espagne, et d'une voie fluviale pénétrante au coeur de la Gaule. 

Arles la romaine : les monuments antiques dans la ville d'Arles

Arles subit une vraie révolution urbaine suite à la fondation de la colonie romaine d'Arelate en 46 av J.C par Jules César. Pourtant les principaux monuments visibles aujourd'hui ne datent que de la fin du Ier siècle avant JC, développés sous l'impulsion de l'Empereur Auguste. 

Si les visiteurs seront surtout sensibles à l'Amphithéâtre, ou encore au Forum, ils ignoreront peut être en se déplaçant dans le centre ville qu'ils se trouvent sur le premier plan d'urbanisme de la ville !  Un système de quadrillage de rues organisé autour de six axes principaux nord-sud (le cardo) et est-ouest (le decumanus), est encore bien perceptibles au centre de la ville actuelle.

 Les monuments antiques à découvrir sans hésiter à Arles :

L'Amphithéâtre (les Arènes) 

L'amphithéâtre d'Arles a été construit à la fin du Ier siècle au nord de la ville antique, sur la colline de la hauture. L'amphithéâtre, aussi appelé les Arènes fait alors partie d'une d'extension et d'embellissement général de la cité. C'est à la même période que sont construits les thermes, que les remparts sont élevés et que les quartiers résidentiels antiques sont aménagés.

Le théâtre antique 

C'est l'empereur Auguste qui est à l'origine de la construction du Théâtre Antique d'Arles. Le Théâtre antique mesure 102 m et bien qu'il ne soit pas entièrement préservé, il pouvait accueillir à l'époque 10.000 spectateurs. Seules,  es rangées inférieures des gradins, l'orchestre, la fosse du rideau de scène sont parvenus jusqu'à nous. Par contre, il ne subsiste du mur de scène que deux hautes colonnes de marbre.

Les cryptoportiques et forum romain

Les cryptoportiques forment le soubassement, la partie invisible du forum, place publique centrale de la ville romaine. Du forum arlésien proprement dit, on connaît peu de choses. Il ne subsiste de son aménagement et de sa décoration que quelques éléments qui permettent de dater le début des travaux quelques années seulement après la fondation de la colonie, en 46 av. J.-C.

A voir aussi :

Les thermes de Constantin 
Les remparts du castrum romain
Le Musée départemental de l'Arles Antique qui présente une collection complète des vestiges de la ville antique.

Les journées du Patrimoine à Arles

 

Photo : Ville d'Arles

 

On en parle sur Frequence-sud.fr