chargement en cours
publicite

La Presqu'île de Giens: Le patrimoine

Lorsque vous aurez traversé le tombolo, vous arriverez sur la presqu'île de Giens. Le sentier littoral sera une balade recommandée pour tous promeneurs et amateurs de beaux paysages mais quelques petits lieux méritent tout de même qu'on y jette un oeil, sans pour autant y passer des heures.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 10/07/2008 - Modifié le 12/09/18 17:59
La Presqu'île de Giens : Le patrimoine

Le village de Giens

Ce petit hameau de la commune d'Hyères se situe sur les hauteurs, en plein centre de la presqu'île. Il a les charmes d'un village de Provence avec sa petite église, ses petites rues et ses habitants à la terrasse du café, mais l'omniprésence des voitures démystifie le lieu. En revanche, il bénéficie d'un beau panorama, au sud, sur Porquerolles et les petites îles aux alentours et au nord, sur le tombolo et la ville d'Hyères.

Le port de Niel


Ce petit port au sud de la presqu'île accessible à pied par le sentier du littoral ou par le village de Giens est un lieu calme où baigne tranquillement bateaux de plaisance et pointus de pêcheurs. Ce petit port semble presque sauvage, comme piégé entre les rochers et la garrigue. L'eau y est étonnement claire, reflétant les couleurs bariolées des pointus. Le calme y est très appréciable mais ne vous y attardez pas non plus, ce serait dommage de rater le reste.

Le port de la Madrague


A l’origine ce petit port situé nord ouest de la presqu'île était un véritable lieu de pêche fixe…un véritable labyrinthe de filets. Aujourd'hui, ce lieu est resté habité par les pêcheurs comme en témoignent les nombreux pointus et autres bateaux de pêche amarrés aux petits pontons de bois qui s'étendent parallèlement tout le long du port. Le paysage est agréable, mais moins calme que le petit port de Niel.

La Tour Fondue

Située au sud-est, elle est un des points centraux de la presqu'île. 
Construite aux alentours de 1634, elle fut remaniée à plusieurs reprises durant les le XVIIème et le XIXème siècle. Couronnant un rocher, elle surplombe la mer et fait saillie sur le littoral. Elle est dotée d'un casernement et d'un magasin à poudre, qui était destiné à battre la passe vers le Grand Ribaud, autre île de la côte.
Aujourd'hui, elle n'est pas ouverte au public pour des raisons de sécurité mais on peut l'atteindre par une petite passerelle.
C'est à ses côtés que partent les navettes en direction de Porquerolles.

Dossier réalisé par Agathe Olivier et Jean-Baptiste Fontana