chargement en cours
publicite

Noël dans les stations de ski: le Conseil d'Etat n'autorise pas les remontées mécaniques à rouvrir

Le Conseil d'Etat a rejeté ce vendredi la demande des stations à faire fonctionner leurs remontées mécaniques durant les vacances scolaires. C'est un nouveau coup dur pour toute l'économie de la montagne qui espérait beaucoup du Conseil d'Etat.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 11/12/2020
Noël dans les stations de ski: le Conseil d'Etat autorise les remontées mécaniques

Saisi par six régions et de nombreux acteurs de la montagne, le Conseil d'Etat a examiné ce mercredi pendant deux heures leurs arguments contre la fermeture des remontées mécaniques imposée par le gouvernement.

Ce jeudi, le Conseil d'Etat vient de rendre son jugement: Le recours est rejeté, la décision du gouvernement de laisser fermer les remontées mécaniques est confirmée.

"Par l’ordonnance de ce jour, le juge des référés rejette cette demande. Il constate que la mesure contestée aura des effets économiques certes très importants pour les zones concernées. Toutefois, il relève que l’épidémie de covid-19 se maintient à un niveau élevé, qui crée une forte pression sur le système de santé, notamment dans les régions où se pratiquent les sports d’hiver. Il juge ainsi que la mesure contestée, qui a pour objectif de limiter les contaminations supplémentaires occasionnées par des flux importants de déplacements, ne porte pas une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés invoquées par les requérants, et notamment à la liberté d’entreprendre."

Les professionnels de l’hôtellerie-restauration avaient eux aussi saisi le Conseil d'Etat mais ont été débouté de leur demande de réouverture anticipée. Ils devront donc attendre le 20 janvier pour espérer pouvoir servir à nouveau des clients dans leurs établissements.

> Le détail de la décision du Conseil d'Etat

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.