chargement en cours

Limitation des rassemblements, fermeture anticipée des bars: de nouvelles restrictions prochainement dans les Bouches du Rhône

Le nouveau Préfet de Région, Christophe Mirmand travaille sur de nouvelles mesures pour tenter de contenir la propagation du coronavirus dans les Bouches du Rhône. Des annonces vont être faites dans les prochains jours.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 24/08/2020
Interdiction des rassemblements, fermeture anticipée des bars: de nouvelles restrictions annoncées prochainement dans les Bouches du Rhône

Mise à jour 25/08 21:40: Les premières mesures entrent en vigueur ce mercredi 26 août dans les Bouches du Rhône:


 

Christophe Mirmand, le nouveau Préfet de Région, a tenu à rencontrer la presse à l'occasion de sa prise de fonction officielle ce matin. L'occasion de faire le point sur les évolutions annoncées des mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus dans le département des Bouches du Rhône.

"Il faut regarder les données d'aujourd'hui à Marseille. La situation diverge par rapport au niveau national. L'objectif n'est pas de stigmatiser, mais il faut regarder les mesures qui doivent être mobilisées pour adapter les comportements" Christophe Mirmand,

Des mesures annoncées dans les tous prochains jours après concertation

Le préfet souhaite d'abord s'entretenir avec les élus locaux pour s'accorder sur les mesures à venir. En parallèle, conseil de défense sera organisé demain à Paris. La question marseillaise sera au menu des discussion. La venue du Premier Ministre et du Ministre de la Santé annoncées pour les prochains jours devraient permettre d'officialiser ces annonces.

"Les mesures qu'on doit mettre en oeuvre sont faites pour éviter que la situation s'aggrave" explique le préfet Christophe Mirmand. Même s'il mise sur de la prévention et des actions de sensibilisation, des mesures contraignantes devraient être mises en oeuvre rapidement.

Pas de limitation des déplacements, mais des événements plus limités et des fermetures anticipées à l'étude

A défaut de présenter aujourd'hui les nouvelles mesures, le préfet a détaillé les pistes sur lesquelles il travaille:

La jauge des événements devraient être revue à la baisse. Elle est aujourd'hui fixée à 5000 personnes à condition que les organisateurs soient en mesure de garantir des mesures de distanciation sociale. Cette barre devrait être baissée, dans le pire des cas, on redescendrait à une interdiction formelle des événements de plus de 10 personnes, ce qui annulerait de fait tous les spectacles et rencontres sportives.

Autre mesure possible: imposer des restrictions dans les horaires des commerces, et notamment pour les bars. Certains établissements de Marseille ont déjà été sanctionnés d'une fermeture administrative pour des abus et des soirées festives. Le préfet pourrait prendre une mesure qui impose une fermeture à une heure donnée. La Provence parlait de 20h. Le préfet n'a confirmé aucun créneau, mais que cette piste est étudiée.

Pour l'heure, pas de reconfinement partiel étudié. Le décret du 10 juillet dernier permet aux préfets d'imposer une limitation des déplacements pour les résidents à 100km. "La limitation des déplacements peut être envisagée mais ce n'est pas une décision vers laquelle on s'oriente" souligne Christophe Mirmand.