chargement en cours

Le port du masque désormais obligatoire sur tous les marchés des Bouches du Rhône

Avec environ 1150 nouveaux cas de coronavirus détectés en une semaine, les Bouches du Rhône passent en "zone de circulation active" du virus. La préfecture impose dès ce samedi le port du masque sur les marchés.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 15/08/2020
Le port du masque désormais obligatoire sur tous les marchés des Bouches du Rhône

1150 nouveaux cas de covid en une semaine dans les Bouches du Rhône

La situation continue à se dégrader sur le plan sanitaire dans les Bouches du Rhône. Malgré les mesures prises cette semaines du port du masque obligatoire dans certains quartiers de Marseille, le nombre de nouveaux cas ne cesse d'accélerer.

Selon l'ARS, le taux d'incidence est passé à 57,36 pour 100 000 habitants ce vendredi 14 août. Quand on le ramène à la population du département, cela indique qu'il y a eu environ 1150 nouveaux cas détectés ces sept derniers jours dans le département des Bouches du Rhône. Parmi les tests réalisés, 3,86% ressortent positifs. Ce taux ne cesse d'augmenter alors que de plus en plus de gens le font de manière asymptomatique, parfois pour justifier un voyage à l'étranger.

Le port du masque obligatoire dès ces samedi sur les marchés en attendant de nouvelles mesures

"Ce -vendredi- matin, une réunion de concertation s'est tenue en préfecture avec les principales collectivités concernées pour examiner les mesures destinées à agir sur les vecteurs de propagation de la covid-19 dans le département.
La réflexion avec les collectivités va se poursuivre durant le week-end pour la mise en oeuvre d'une nouvelle série de mesures dès le début de la semaine prochaine." indique la préfecture dans une communiqué. Mais en attendant, une première mesure est applicable dès ce samedi:

"Dès ce samedi 15 août 2020, le Préfet des Bouches du Rhône a décidé l'extension de l'obligation du port du masque à tous les marchés de plein air du département, de jour comme de nuit."

En cas de non respect de cette interdiction; les contrevenants s'exposent à une amende de 135€.

Les préfectures du Var et des Alpes Maritimes ont pris des décisions similaires.