chargement en cours
publicite

Marsatac déprogramme le rappeur Koba LaD après ses propos homophobes

L'artiste a publié sur son compte Snapchat un dérapage homophobe. De nombreux festivals, dont Marsatac, ont décidé de le déprogrammer.

Publié par Anne CHATEAU DE LA TOUR D'AIGUES le 19/02/2020
Marsatac déprogramme le rappeur Koba LaD après ses propos homophobes

C'est une opération de com' qui se transforme en bad buzz pour le rappeur Koba LaD. En manque de notoriété, le scandale est souvent un bon moyen d'avoir une présence médiatique. Mais cette dernière se fera au détriment de sa tournée des festivals d'été. 

L'artiste a publié un post où il félicitait un père d'avoir tué son fils parce qu'il était gay. Après des excuses maladroites dans un premier temps, Koba LaD semble désormais regretter profondément son geste.

 

A son tour Marsatac déprogramme l'artiste

De nombreux autres festivals ont d'ores et déjà décidé de le retirer de leur affiche cet été: Garorock, Main Square Festival, We Love Green, VYV Festival, le Festival de Dour, La cité musicale (Metz) ou encore l'Insane Festival.

Sur les réseaux sociaux, l'annonce de cette annulation a été diversement perçue. Sur Facebook, la plupart des réactions soutiennent le festival dans cette déprogrammation. Sur Twitter, c'est l'inverse, là c'est le festival qui est largement critiqué.

A suivre lors de Marsatac 2020: