chargement en cours

Les Rencontres du 9e Art 2024

Du 06/04/2024 au 25/05/2024 - Aix En Provence - Centre ville - 34 °
22 km/h
Terminé
Publié par Sylvie B le 16/02/2024 - Modifié le 04/04/22 11:11
Rencontres du 9e Art

Les Rencontres du 9e Art 2024 c'est des expositions avec des auteurs invités, des ateliers, des performances...et c'est toujours accessible à tous et majoritairement gratuit, découvrez le programme du 6 avril au 25 mai.

Depuis sa création en 2004, cette grande fête autour de la BD a pour objectif de montrer la diversité de la création d’aujourd’hui et de tendre des ponts avec les Arts associés comme le cinéma, l’animation, la musique, les arts graphiques ou le street-art…

COMMENT ?

Le Festival laisse la part belle aux artistes. Les auteurs conviés avec leurs expositions sont aussi programmateurs de l’événement et ont le champ libre pour inviter d’autres artistes, histoire d’inventer ensemble des propositions et des rencontres inédites.

QUAND ?

Le Festival dure deux mois et a lieu à Aix-en-Provence et son territoire du 6 avril au 25 mai 2024. Accès libre et ce n’est pas qu’un salon de dédicaces.

QU’EST-CE QU’ON Y VOIT ?

On y voit des expositions et des installations inédites proposées par les artistes associés à la programmation, des rencontres croisées, des performances en direct et des happenings en série avec leurs invités pour faire bouger les lignes (claires) de la BD.

Et aussi : Le Village Graphique de 350 m2 

On peut aussi s’aventurer au cœur du Village Graphique de 350 m2 où chaque artiste dispose de son espace pour sortir des cases et faire découvrir son univers. On peut aussi s’inscrire aux différents ateliers gratuits organisés durant tout le Festival. On peut enfin participer au Pop-Up Week-End BD les 13 et 14 avril qui réunit plus de 30 artistes.

On peut enfin repartir avec l’un des journaux BD collector imaginés par les artistes. De véritables petits bijoux tout en BD pour ramener un peu des images du Festival à la maison…

Un aperçu du programme


Expositions - iInstallations au Village Graphique

Durant deux mois, le Village Graphique, dans la galerie de la Manufacture, au coeur de la Cité du livre, devient l’espace privilégié du festival. Cette grande halle de 350 m² accueille par ailleurs de nombreux rendez-vous.

DES ARMES AVEC FRÉDÉRIC COCHÉ

FRÉDÉRIC COCHÉ est un as de la gravure. Depuis près de 20 ans, il a fait de l’eau-forte, sa technique de prédilection pour les livres tandis qu’il réserve sa peinture aux expositions. Pour le Festival, Frédéric opère un retour inédit sur L'Homme armée, paru en 2018 au Frémok, et dans lequel ses eaux-fortes côtoient, pour la première fois, ses peintures à l'huile très grand format, dans un grand récit épique. Un choix qui s’est très vite imposé comme une évidence pour celui qui a décidé de livrer ses armes aux visiteurs

2280, RECONSTRUCTION AVEC JÉRÔME PUIGROS-PUIGENER

JÉRÔME PUIGROS-PUIGENER développe ses propres jeux graphiques et s’amuse à tester les connaissances des visiteurs bédéphiles. Pour le Festival, cela consiste à reconstruire les couvertures des bandes dessinées qui l’ont marqué, selon un protocole bien particulier. Chaque couverture mythique est divisée en 2280 cases de 0,5 x 0,5 cm. Chaque case est ensuite redessinée à l'envers (180°) et à l'opposé de son emplacement d'origine. Résultat ? Un étonnant effet de pixélisation qui, tout en imprimant sur la rétine du spectateur, l'impression visuelle du dessin d'origine, se joue volontairement de la mémoire de tous. En d’autres termes, préparez-vous à une partie endiablée de Qui est-ce ?

FAIRY TALE AVEC BRECHT VANDENBROUCKE

BRECHT VANDENBROUCKE aime à se moquer de notre époque. Du monde de l’art aux réseaux sociaux, en passant par les sacro-saints selfies, c’est tout un monde de l’ego que l’artiste flamand choisit, pour le Festival, de passer à la moulinette du burlesque et de l’humour corrosif. Coloré, absurde et truffé de références, il expose son regard aiguisé à travers ses personnages emblématiques - Esthetic Critics et Shady en tête - et de grands formats peints à l’acrylique bourrés de détails. « Je les vois comme des planches d'ambiance. Cela fait partie de mon dialogue intérieur. J'essaie d’y conquérir de nouveaux territoires à dessiner. C'est comme si un croquis devenait une œuvre à part entière… »

DES GENS COMME NOUS AVEC PTIT MARC

PTIT MARC peint comme il respire, sans discontinuer. Son trait navigue entre punk à la liégeoise et figuration narrative libre, en s’inspirant du quotidien et des gens qu’ils croisent. S’il les croque dans leur simplicité (et parfois leur monstruosité) c’est toujours avec humour et dans un rapport d’altérité. Pour le Festival, l’artiste explore ses créations les plus récentes, dont bon nombre n’ont jamais été montrées. Au menu : grands formats, peintures sculptures et objets en tout genre, réalisés avec de la récup’.

CHASSEUR D’INVADER AVEC NICOLAS KÉRAMIDAS

NICOLAS KÉRAMIDAS est artiste de BD, mais pas que. C’est aussi l’un des plus férus chasseurs d’Invader - ces petites mosaïques en forme de vaisseaux extraterrestres tirés d’un jeu vidéo que l’on voit fleurir partout depuis 25 ans et qui sont l’œuvre d’un mystérieux street artiste éponyme. Tel un profiler, Nicolas mène l’enquête sur cette invasion grandissante et accepte, pour le Festival, de lever le voile sur sa passion dévorante. Un challenge pour lequel le dessinateur n’hésite pas à mouiller le maillot, puisque les Invader sont déjà parmi nous et Nicolas les a vus… : « Faire quelque chose rapport à l’invasion d’Aix ? Pas besoin de réfléchir, la réponse est oui ! »

ET AU MILIEU COULE DU KETCHUP AVEC XAVIER DE KEPPER

XAVIER DE KEPPER, à qui l’on doit l’affiche de la Vache qui rit en Spiderman, est un feutriste acharné. Pour le Festival, l’artiste accepte de descendre (à cheval) de sa montagne pour détourner à l’envie les icônes des années 80, tout autant que les codes de la peinture classique (natures mortes en tête).

À n’en point douter, ses dessins colorés - tels des collages où les idées se juxtaposent à la vitesse d’une mitraillette - et son humour grinçant (mais tellement salutaire au regard de l’époque), vont faire des émules… Préparez-vous à découvrir, avec jubilation, la tornade XDK ! « J’ai ressorti mes feutres pour dessiner à fond. Un besoin vital de retrouver une certaine fraîcheur de l'enfance. Un côté maladroit, vite fait. Alors quand j'ai une idée en tête, je n'attends pas ! »


Et aussi : des rencontres, des ateliers, des performances, des dédicaces, des expositions dans divers lieux de la ville... découvrez le programme complet des Rencontres du 9e Art  bd-aix.com 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.