chargement en cours

Marseille: Inquiétudes sur l'état de la carrière de la Corderie

Les vestiges antiques de l'ancienne carrière ont été submergés lors des derniers épisodes pluvieux. Riverains et associations s'inquiètent sur la conservation du site des fouilles.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 30/10/2019
Marseille: Inquiétudes sur l'état de la carrière de la Corderie

Avec près d'un mètre d'eau au milieu du site antique de la Corderie le site antique ressemblait ces derniers jours davantage à une piscine qu'un site classé. Depuis l'eau est partie, mais les inquiétudes demeurent.

Selon le géologue Michel Villeneuve, ce phénomène est lié à la roche très spécifique de la carrière, mais aussi à l'immeuble construit juste à côté, en contrebas.

Si les grecs avaient utilisé ce site comme carrière, c'est en raison de ce grès-calcaire exceptionnellement rare. Une roche poreuse, qui a la particularité d'être relativement souple mais aussi de laisser passer l'eau par capillarité. Ce que craint le géologue, qui a notamment réalisé une étude pour l'INRAP sur ce site, c'est que le nouvel immeuble adjacent ne forme une sorte de barrage, retenant l'eau sur le site antique.

Ainsi, à chaque pluie, mais aussi du fait de la présence de rivières souterraines, l'eau se retrouverait bloquée par l'immeuble et remonterait donc sur le site de la carrière antique.

A court terme, la roche n'est pas menacée par cette eau. Mais à long terme, sa friabilité sera incompatible avec cette présence d'eau, surtout si elle s'avère permanente. En 2018, des ouvriers avaient installé des moyens de pompage pour l'évacuer. Cette année, cela n'a, apparemment, pas été le cas.