chargement en cours

Le Parc du Pré Sandin, un paradis pour les oiseaux (et les humains aussi) à Toulon

Ce parc de deux hectares au coeur de Toulon vient être rénové par la ville. Une bouffée d'oxygène pour les habitants du quartier, et aussi pour les oiseaux.

Publié par le 22/05/2019
Le Parc du Pré Sandin, un paradis pour les oiseaux (et les humains aussi) à Toulon

Une petit étang, une volière, des plantes méditerranéennes… On croirait presque que le Parc du Pré Sandin a été conçu pour les oiseaux. Il est vrai que les services de la ville de Toulon ont travaillé avec la Ligue de Protection des Oiseaux à sa rénovation ces derniers mois avec deux objectifs. Le premier a été de préserver l’habitat des oiseaux, avec une forte présence de l’eau et bien sûr des arbres. Le parc abrite aussi une volière entièrement rénovée. Au-delà des oiseaux, c’est aussi un petit refuge pour les insectes. La LPO y a identifié une quinzaine d’espèces de libellules. L'autre objectif, est de communiquer auprès du public sur ces oiseaux, avec l'installation de panneaux d'information.

234.000€ de travaux ont été investis par la ville de Toulon pour rénover ce parc de deux hectares. Les travaux ont duré cinq mois, jusqu'en février 2019.

Parmi les travaux de rénovations qui ont été accomplis, on peut souligner l'accessibilité aux personnes handicapées et la réalisation d'un bassin. Il dispose d'un nouvel équilibre biologique avec l'implantation de végétaux sur les berges et de plantes aquatiques. un "biotope idéal pour de nombreuses espèces d’insectes et d’amphibiens" souligne les services de la ville.

Pour faciliter le passage du public, des platelage en bois on été créés. Plus loin, c'est une petite fontaine en pierre à débordement qui attire l'attention du visiteur.

D'une manière générale, le parc est aménagé avec des végétaux méditerranéens, permettant d'offrir une belle ombre aux visiteurs tout en s'adaptant au climat.

publicite

Des arbres remarquables en ville

Ce jardin abrite plusieurs arbres remarquables : certain ont été plantés il y a un plus d’un siècle. Ainsi, on y trouve aujourd’hui des platanes avec des troncs de 3 à 4 mètres de circonférence.
Parmi les autres arbres qui méritent le détour, on peut signaler la présence d’un sequoïa exceptionnel, d’un Gingko biloba, d’un immense frênes ou encore de figuiers aux troncs énormes.

 

L’histoire du jardin du Pré Sandin

À l’origine, ce jardin public faisait partie d'une grande propriété englobant une partie du lycée Saint Jean, le terrain du central Télécom et l'autoroute jusqu'à la rivière de l'Eygoutier appelée aussi rivière des Amoureux. La propriété appartenait à la famille de l'Amiral Chomel de Jarnieu et comprenait une vaste maison de maître qui dût être démolie en 1980. Le terrain fut acheté par la ville en 1974 et aménagé en espaces verts entre 1988 et 1992, avec de vastes pelouses et la création d'un plan d'eau.
(source ville de Toulon)