chargement en cours

Claude Camous interprète Les Bas-Fonds d'après Maxime Gorki

Publié par claude camous le 27/08/2018 - Modifié le 03/09/18 19:22
Claude Camous interprète Les Bas-Fonds d'après Maxime Gorki

Adaptation scénique réalisée par Claude Camous d'un pur chef-d'oeuvre du théâtre russe. Deux hommes très dissemblables cohabitent dans un asile de nuit ... Le livre de Claude Camous « Emile Zola et Les Mystères de Marseille » sera offert aux 80 premiers spectateurs.

.

Lundi 18 Mars 2019 à 17 H. Claude Camous interprète :

Les Bas-Fonds d’après Maxime Gorki

Avec Alain d’Aix dans le rôle de Louka et Claude Camous dans celui de Satine.

Le livre de Claude Camous « Emile Zola et Les Mystères de Marseille » sera offert aux 80 premiers spectateurs.

Cité des Associations - Salle Artémis (rez-de-chaussée)

93 La Canebière - 13001 - Marseille - 04 91 55 39 50.

Mise en scène, Présentation et Préparation : Pierre-Marie Jonquière - 06 83 77 81 63.

Adaptation scénique du texte : Claude Camous

Participation : 7 euros - Réduite 5 euros (Carte Fidélité et Associations diffusant nos informations)

https://sites.google.com/site/claudecamous/

Pierre-Marie Jonquière signe la mise en scène de cette adaptation scénique réalisée par Claude Camous d’un pur chef-d’œuvre du théâtre russe. Deux hommes très dissemblables cohabitent dans un asile de nuit : Satine, un ancien acteur désœuvré et alcoolique, et Louka, un idéaliste chrétien. Alain d’Aix incarne le bon et généreux Louka qui croît en l’existence d’une « Terre des Justes », et Claude Camous est Satine qui n’espère plus rien de bon dans la vie, pense que tout est fini pour lui, et qui a même « oublié son âme au bistrot »…

À tour de rôle, ils parviennent à nous amuser et à nous émouvoir.

Malgré le drame toujours en filigrane, on se surprend même quelquefois à rire, mais surtout la pitié que nous inspire d’abord ces pauvres exclus de la société, se transforme peu à peu en respect, car l’homme, comme dit Satine, « il ne faut pas le plaindre, pas l’humilier par notre compassion, mais le respecter ».

Les Bas-Fonds de Maxime Gorki se passe en Russie, à la fin du XIXe siècle, mais cette histoire pourrait aussi bien se passer en France, ou ailleurs, et à n’importe quelle époque, car elle parle des précaires, des miséreux, des personnes que nous côtoyons sur les trottoirs de nos grandes villes sans même les remarquer.

Gorki exprime dans cette pièce comme dans l’ensemble de ses œuvres, toute la complexité morale de la Russie moderne tiraillée entre les promesses et les dangers de la Révolution russe naissante, et il cherche à concilier des sentiments contradictoires d’espoir et de scepticisme, d’amour de la vie et de dégoût de la vulgarité et de la petitesse de l’Humanité.