chargement en cours
publicite

Le Centre Valentine s'offre un lifting

Ouvert en 1982, le centre commercial de l'est marseillais a entièrement refait sa façade et réaménagé ses espaces intérieurs. Etat des lieux.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 04/11/2016 - Modifié le 09/11/16 14:53
Le Centre Valentine s'offre un lifting

A quelques semaines du rush de Noël, les équipes du Centre Valentine ont dévoilé ce jeudi 3 novembre le résultat de 14 mois de travaux à hauteur de 8 millions d'euros qui ont permis d'embellir le centre commercial, à l'extérieur comme à l'intérieur. Désormais, le pourtour de la façade a été entièrement retravaillé et mis en lumière de manière dynamique. A l'interieur, les allées ont été modernisées, avec de nouveaux mobiliers, une nouvelle signalétique et une touche de verdure.

Le centre résiste à une concurrence toujours plus forte

Ces dernières années, l'offre commerciale s'est multipliée à Marseille. L'arrivée des Terrasses du Port et des Docks a sensiblement modifié le secteur du commerce à Marseille. Si les commerces indépendants du centre ville ont particulièrement souffert, le centre Valentine reste à l'équilibre en terme de business selon Arnaud Tescari, le directeur du centre. "Nous avons un panier moyen plutôt élevé, en tout cas plus important que la moyennes des autres centres commerciaux" affirme t-il.

Porté par le prestigieux Printemps, mais aussi la Fnac ou Darty, le centre attire cinq millions de visiteurs par an, dont chacun y passe en moyenne une heure et demi.

Le parking gratuit, un atout de taille

Alors que la ville de Marseille durcit les conditions de stationnement en centre ville au grand dam des commerçants, les centres périphériques en font eux un atout : En 2004, l'arrivée de la Fnac a permis d'agrandir le parking pour offrir 1650 places de parking gratuites. De nombreux habitants des quartiers est et sud de la ville préfèrent donc venir au Centre Valentine plutôt qu'en centre ville. Fnac, Printemps ou Darty sont pourtant bien présentes au cœur de Marseille. Ce phénomène est encore plus fort avec les habitants des villes environnantes : Cassis, La Ciotat, Allauch ou Aubagne figurent parmi les principaux clients du centre.

Si le centre est desservi en bus, aujourd'hui 99% des visiteurs viennent en voiture.

L'autre atout du Centre Valentine, ce sont aussi ses commerces indépendants : Le centre en compte une dizaine : des propriétaires présents depuis son ouverture en 1982 et qui ont su fidéliser leur clientèle. "Aujourd'hui, le centre garde une taille humaine tout en proposant une offre complète" ajoute Arnaud Tescari.

Des synergies avec la zone Valentine

Depuis une dizaine d'année, la zone Valentine s'est considérablement développée. En 2006, l'arrivée d'Ikea puis quelques temps plus tard celle de Leroy Merlin ont renforcé son attractivité. Cette dernière arrivée a aussi poussé vers la sortie l'enseigne Castorama en 2014. Davantage recentré sur la mode, son espace de 4000m² au cœur du Centre Valentine a permis la création d'une nouvelle allée et l'installation d'une vingtaine de nouvelles boutiques.

La zone commerciale continue son développement. Prochainement, c'est un Décathlon va s'installer en face des 3 Palmes.

Si chacun des trois centres (Géant, Centre Valentine et Grand V) conserve son identité, tout le monde a intérêt à travailler ensemble. Comme souvent dans la région, la circulation reste un problème majeur et La Valentine est rapidement saturée. Ensemble, les acteurs tentent donc de fluidifier au mieux les flux de voitures et de continuer à faire pression pour obtenir enfin une sortie sur l'A50 en venant d'Aubagne.

Six semaines non stop d'ouverture pour Noël

30% des visiteurs de l'année vont se concentrer en six semaines ! Pour Noël, le centre sera ouvert 7j/7 du 14 novembre au 24 décembre. L'ouverture tous les dimanches n'est pas à l'ordre du jour, mais elle reste possible quelques dimanche par an sur des périodes clé comme Noël ou les soldes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.