chargement en cours

Etat d'urgence : De nombreuses festivités du 15 août sont annulées

En plein Etat d'urgence les mesures de sécurité sont renforcées pour les municipalités. Elles sont de plus en plus nombreuses à faire le choix d'annuler les festivités du 15 août.

Publié par Redac . le 05/08/2016 - Modifié le 12/08/16 17:32
Etat d'urgence : De nombreuses festivités du 15 août sont annulées

Alors que le drame du 14 juillet est dans tous les esprits, alors qu'il s'est déroulé dans la même configuration que celle prévue pour les festivités du 15 août, difficile pour les municipalités de maintenir la fête. Après la légitime période de deuil, ce sont désormais les contraintes de sécurité draconiennes qui poussent de nombreuses communes à annuler leurs feux d'artifice et autres manifestations publiques.

Des mesures de sécurité renforcées depuis Nice

Des fan zones ou rien

Pour organiser un événement grand public, les villes doivent travailler un cahier des charges en concertation avec la Préfecture. Ils analysent ensemble les risques et les mesures sécuritaires à prendre pour encadrer l'événement, à la fois en ce qui concerne les moyens policiers de la ville et les renforts (militaires et police nationale ou gendarmerie) mais aussi en ce qui concerne les secours et leur dispositif d'urgence.

Sauf que depuis l'attentat de Nice, ces contraintes sont bien plus fortes : il est demandé aux mairies de mettre en place des "Fan Zones", c'est à dire un périmètre clos avec fouilles à l'entrée. Un dispositif complexe pour des animations de type feu d'artifice habituellement tirés depuis les centre ville.

Déjà de nombreuses annulations

Marseille, Aubagne, BandolSt CyrHyèresSaint Tropez, La Seyne , Carqueiranne Sanary et  Sainte Maxime ont pris la décision de ne pas maintenir leur feu d'artifice du 15 août. Saint Tropez et Sainte Maxime expliquent par exemple être dans "l'impossibilité de se conformer aux instructions du Préfet en termes de sécurisation des accès, en raison de la foule considérable drainée par ces événements. Sachant que les deux feux d'artifice sont tirés sur des secteurs ouverts et non des lieux clos permettant d'être sécurisés''(Var Matin). 
A noter que cela concerne surtout les feux d'artifice ; les autres animations sont la plupart du temps maintenues.

Marseille a choisi d'annuler la traditionnelle venue de la Patrouille de France le 13 août. La Ville s'est dite en incapacité de fournir la sécurité indispensable à la tenue d'un tel événement, et de répondre aux exigences du Préfet. "Ca pourrait nous arriver ici, c'est ma hantise depuis ces dernières semaines", scandait Jean Claude Gaudin au lendemain des attentats de Nice. Le maire de Marseille avait alors choisi d'annuler le feu d'artifice qui devait se tenir le 15 juillet (suite à un report pour cause de Mistral). Pour la Patrouille de France, il aurait fallu rendre piéton et sécuriser une bonne partie de la façade littoral sud de la ville. 

Toulon et Le Lavandou se donnent les moyens de maintenir leurs festivités

Au Lavandou, le réveillon du 31 juillet a bien eu lieu

Toutes les manifestations ne sont pas annulées. Certaines communes travaillent en amont avec la Préfecture pour organiser un plan de sécurité pour leurs événements. Le Lavandou a ainsi pu organiser son réveillon du 31 juillet avec un corso et feu d'artifice. Un important dispositif sécuritaire avait été mis en place avec ce principe de Fan Zone doté d'un barriérage, de blocs de béton et de contrôles du public. Côté effectifs aussi, un gros travail d'organisation avait été mis en place : renfort des militaires de l'Opération Sentinelle, présence accrue des gendarmes, recours à une société privée de sécurité pour les fouilles. Des policiers municipaux de Bormes les Mimosas sont même venus prêter main forte à leurs collègues du Lavandou. Le Préfet en personne s'est déplacé et a participé aux réunions préparatoires.

A Toulon, un feu annulé mais du grand spectacle les 14 et 15 août

A un mois de la Coupe de l'America, Toulon a souhaité maintenir les festivités du 15 août sur le site du Mourillon. La ville le reconnaît à demi-mot, mais c'est aussi un test grandeur réel de sa capacité à sécuriser ce site avant les régates de la mi-septembre. Le feu d'artifice du 30 juillet a été annulé car il était beaucoup trop compliqué de sécuriser le centre de Toulon pour un feu tiré depuis le Port : Interdire la circulation sur l'avenue de la République à l'heure de l'arrivée des ferries, contrôler les accès depuis toutes les petites rues convergentes...représentait trop de contraintes. 

Par contre, au Mourillon le 14 avec la Patrouille de France et le 15 août avec le feu d'artifice, la ville met en place un gros dispositif.A la fois sécuritaire, avec barrières, contrôles, stationnement interdit, forces de polices et militaires en nombre ; mais aussi pour fluidifier l'accès du public, avec un large système de navettes. (plus de détail ici ) Ce dispositif sera reconduit et amplifié du 9 au 11 septembre pour les régates de la Coupe de l'America.

 

Le point sur les festivités annulées :

Aubagne
Le feu du 21 août est annulé par solidarité

%inc-41444%

Bandol

Carry le Rouet

Marseille 
La Patrouille de France ne viendra pas

et le feu d'artifice est annulé

Saint Tropez

Pas de feu d'artifice pour le 15 août

Sainte Maxime

Pas de feu d'artifice pour le 15 août

Hyères

La totalité des feux de l'été annulée

La Seyne sur Mer

Carqueiranne

Saint Cyr sur Mer

Sanary

Le feu d'artifice du 23 août est annulé

"provoquer un rassemblement de plus de 20 000 personnes pour le prochain spectacle pyrotechnique prévu le 23 août est de nature à créer des conditions supplémentaires pour faciliter une agression.
Compte tenu de la faiblesse des effectifs de la Police Nationale, même accompagnée de militaires, il nous paraît indécent de prendre un tel risque." explique la ville dans un communiqué.

Six Fours 
Prévu le 14 août - bal et feu d'artifice annulés

On en parle sur Frequence-sud.fr