chargement en cours

Un déchet par jour : pour que Marseille brille !

Pour que Marseille devienne propre, il faut qu'on y mette tous du notre ! Edmund Platt est convaincu qu'on pourrait "faire briller" la ville à raison d'un déchet ramassé par jour et par habitant. C'est dans ce but que l'anglais a lancé le collectif "1 déchet par jour", "1 piece of rubbish".

Publié par Redac . le 20/10/2015 - Modifié le 09/02/16 13:20
Un déchet par jour : pour que Marseille brille !

" Marseille est le diamant d'Europe, mais il est encore brut..." c'est " à nous de le faire briller !", affirmait Edmund Platt aux membres de la page facebook Humans of Marseille, qui consacrait l'un de ses traditionnels portraits à l'anglais. 

C'est ce portrait qui nous a donné envie de rencontrer le f**king english teacher. Au premier contact, la bonne humeur et la motivation du personnage, nous frappe. Avec autant de positivisme, son projet ne peut être qu'un succès !

Il nous précise que 1 piece of rubbish, est bien loin du militantisme. L'objectif du concept n'est pas de "nettoyer", mais de "faire briller", dans un élan collectif et positif. L'idée est de rassembler les marseillais autour d'une idée simple, et pourtant si évidente : en ramassant les déchets dans la rue, en ne fermant pas les yeux sur cette pollution, nous pourrons tous ensemble faire briller Marseille. 

Pour participer à cet élan collectif, c'est simple. Faites un selfie de vous en train de ramasser un mégot/des mégots (il y a de quoi faire), une canette qui traîne et postez-le sur les réseaux sociaux avec le hashtag #1déchetparjour, #1pieceofrubbish. 

Pourquoi avoir lancé ce concept ?

"A la base je voulais juste que la rue devant chez moi soit plus propre ! Et que la ville le soit aussi, pour que notre avenir ensemble le soit. Je pense que c'est un acte de civisme."

Le selfie c'est pour rendre le projet viral ?

"Le selfie c'est pour partager l'expérience et prendre une photo avec le déchet, et effectivement rendre l'initiative virale. On a d'autres moyens pour communiquer sur #1pieceoffrubish. J'ai la chance d'être entouré par des gens formidables, Georges-Edouard et Romain, qui ont fait un logo, un site, une future application de façon bénévole. On espère aussi impliquer les commerçants."

Vous sentez une forte implication depuis que vous avez lancé le projet ? 

"Je suis ravi. En 1 mois nous avons ramassé 2,2 tonnes de déchets, c'est tout simplement énorme."

On souhaite une longue vie à 1pieceofrubbish, en espérant que ce projet non militant, juste citoyen, soit suivi par de nombreux marseillais.

>Page facebook de 1 Piece of Rubbish

http://www.1pieceofrubbish.com 

 

On en parle sur Frequence-sud.fr