chargement en cours

Arles, des quais du Rhône au jardin de l'Hortus

Arles la Romaine, Arles ville chargée d’histoire. Au départ des quais du Rhône se profile une balade atypique qui permet de découvrir une autre facette de la ville. Une ville antique, certes, mais aussi médiévale et construite autour d’un fleuve : le Rhône

Publié par Redac . le 10/04/2013 - Modifié le 29/07/14 09:57
Arles, des quais du Rhône au jardin de l'Hortus

Départ du Pont aux lions, ou du moins ce qu’il en reste. Il s’agit du premier monument fixe construit sur le fleuve et il reste aujourd'hui le symbole d’un évènement phare de la ville : l’arrivée du train à Arles. Ses monumentales statues de lion, « ab ira leonis », animal symbole de la ville abritaient en leurs seins une voie ferrée exploitée dès 1868 et détruite lors des bombardements en 1944.

La balade se poursuit le long des quais qui nous mènent droit au quartier de la Roquette. Ce quartier apparu au Moyen-Age, et longtemps habité par des mariniers, est l’un des plus pittoresques de la ville. Au passage, les promeneurs peuvent découvrir les Thermes de Constantin, édifice romain synonyme de confort de la vie urbaine. Un espace d’hygiène et de vie sociale datant du Ive siècle et qui est relativement bien conservé à Arles.

Quelques pas plus loin, s'offre à nous l’Eglise des Frères Prêcheurs. C’est au XIVe siècle que les dominicains trouvent refuge au bord du Rhône et y installent leur couvent. Au XVeme siècle, la construction d’une église, alors nommée Notre-Dame-de-Confort, redonne vie aux lieux. Le bâtiment symbole de l’architecture gothique est classé aux monuments historiques depuis 1921.

Un peu avant le pont de Trinquetaille, prenez le temps de vous arrêter au Méjan. Le café l’Entrevue vous y accueillera pour un verre en terrasse et vous pourrez découvrir son cinéma installé dans l’ancienne église Saint-Martin.

Après une petite demie-heure de marche, arrivée à l’Hortus jardin d’inspiration antique qui se développe en amont du Musée de l’Arles et de la Provence Antique (ou musée Bleu comme se plaisent à l’appeler les arlésiens). Ce jardin créé selon les règles du jardin « à la romaine » est idéal pour une balade en famille. Verdoyant et partiellement ombragé, il offre une halte agréable les jours de soleil !

A la fin de votre courte balade, prenez le temps de visiter le musée départemental de l’Arles et de la Provence Antique. Ses collections de mosaïques notamment, sont rares et à couper le souffle !

On en parle sur Frequence-sud.fr