chargement en cours
publicite

Les commerces devraient pouvoir rouvrir le weekend du 28 novembre avec un protocole sanitaire renforcé

Les indicateurs semblent passer au vert pour une réouverture des commerces non essentiels dès le samedi 28 novembre. Un protocole sanitaire renforcé a été présenté ce vendredi matin.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 20/11/2020
Les commerces devraient pouvoir rouvrir le weekend du 28 novembre avec un protocole sanitaire renforcé

Les ministres de l'Economie Bruno Le Maire et celui délégué aux PME, Alain Griset ont présenté aux fédérations de commerçants un protocole sanitaire renforcé qui devrait permettre, si l'embellie sur le front sanitaire se confirme, de rouvrir les commerces non essentiels dès samedi 28 novembre.

En déplacement en Bretagne ce vendredi matin, le Premier Ministre Jean Castex a lui aussi promis que cette réouverture devrait avoir lieu "autour du 1er décembre".

L'objectif du gouvernement est de permettre aux commerces non essentiels d'accueillir à nouveau le public tout en garantissant un niveau de sécurité sanitaire renforcé. Et cela sera d'autant plus important que d'une part, Noël est une période où la fréquentation des boutiques est en hausse et que le confinement a créé une accumulation de demande de la part des clients qu'il va falloir résorber. En clair: Il faut s'attendre à davantage de trafic dans les commerces mais avec des contraintes sanitaires plus restrictives, une équation qui semble très complexe à résoudre.

Un protocole sanitaire renforcé a donc été établi et devrait être validé en début de semaine prochaine, avant son officialisation par Emmanuel Macron probablement mardi prochain.

Deux fois moins de monde en même temps dans les magasins

La principale mesure évoquée est un abaissement de la capacité d'accueil des magasins pour garantir une distanciation sociale maximale entre les clients.

Jusqu'à présent, c'était le chiffre de 4m² par client qui était la norme, ce pourrait être désormais 8m².

On passerait donc d'une distance de 1m entre chaque client à désormais 1m40, soit une capacité divisée par deux pour chaque magasin.

Depuis quelques semaines, les commerces avaient l'obligation d'indiquer sur leur porte leur capacité d'accueil. Il faudra donc diviser ce nombre par deux. 

Des mesures existantes seront prolongées: La mise à disposition de gel hydroalcoolique par les commerçants et le port du masque pour tous. En revanche, la mise en place de sens de circulation obligatoire semble abandonnée.

Des prises de rendez-vous pour éviter les files d'attentes

Que va t-il se passer pour les enseignes spécialisées dans les jouets et plus largement les cadeaux de Noël (mode, high tech, décoration)? Le rush des achats de Noël conduit habituellement à une certaine saturation dans ces magasins en décembre. Avec des capacités d'accueil limitées, les files d'attente risquent de s'allonger pour accéder à ces commerces.

La prise de rendez-vous devrait être une des solutions permettant de maîtriser ces flux même si elle ne sera finalement pas obligatoire.

Frequence-sud.fr lance le service monrdvcommerce.fr qui permet de planifier facilement la prise de rendez-vous dans les commerces. Ce nouveau service proposé en solidarité par Frequence-sud.fr, prend en compte les limitations d'accueil des boutiques et peut être installé en quelques minutes, y compris pour les commerces qui ne disposent pas de site internet.

 

Des horaires élargis en soirée et le dimanche

L'élargissement des horaires des commerces pourrait être une solution pour étaler cette afflux de clients. Habituellement les commerces sont déjà ouverts les dimanches de décembre. Ils pourront probablement être également ouverts les dimanches de janvier.

La seule réelle marge de manoeuvre du gouvernement et des commerces est donc d'élargir la plage horaire d'ouverture: Une ouverture en nocturne, jusqu'à 21h voire peut-être, si les contraintes légales se débloquent, jusqu'à 22h.

Le black friday décalé au 4 décembre

Si la réouverture se confirme bien au samedi 28 novembre, ce serait donc le lendemain du vendredi 27 novembre, date mondiale du Black Friday. Les grands distributeurs, dont Amazon, ont pris l'engagment de le décaler d'une semaine, au vendredi 4 décembre, ce qui permettrait à tous les commerces d'y participer.