chargement en cours

Foire de Marseille et événements annulés: Qui va payer la note?

Après ces annonces fortes, vient la question du poids économique de ces mesures sanitaires. La ville en appelle déjà à la solidarité nationale pour indemniser l'économie locale.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 14/09/2020
Foire de Marseille et événements annulés: Qui va payer la note?

800 exposants, des dizaines de millions d'euro de chiffre d'affaire, des professionnels qui réalise une part non négligeable de leur chiffre d'affaire sur cet événement... L'annulation de la Foire de Marseille, et plus généralement des différents événements culturels et sportifs dans les Bouches du Rhône va avoir de sérieuses conséquences économiques.

"Nous sommes persuadés que nous pourrons compter sur l'état, comme vous pourrez compter sur nous" Benoît Payan, maire par interim de Marseille

En clair, le premier adjoint qui remplace temporairement Michèle Rubirola, souhaite que l'état prenne toute sa part de responsabilité au plan économique avec des aides spécifiques. Si la ville de Marseille comprend la décision sanitaire d'annuler la Foire de Marseille, elle souhaite désormais que l'état en assume toutes les responsabilités.

"Je ferai en sorte que ces entreprises voient leur situation examinée en priorité" annonce le préfet

"Il y a bien sûr tout le dispositif mobilisé par l'état et le gouvernement avec le plan de soutien à l'économie et sauver des milliers d'entreprises. Il faudra regarder la situtation de chacunes de ces entreprises, en lien avec les services de l'état pour répondre à ces difficultés, j'en suis conscient. Ca concerne à la fois l'organisateur, la SAFIM et les exposants qui pour certains ont pu consentir des dépenses significatives. La foire pouvant représenter pour elles un pourcentage important de leur chiffre d'affaire annuel, je ferai en sorte que ces entreprises voient leur situation examinée en priorité". a expliqué le préfet de Région, Christophe Mirmand.

Tout un pan de l'économie touché par ces nouvelles mesures

Outre la Foire de Marseille, dans ces 27 communes des Bouches du Rhône où le taux d'incidence est supérieur à 100 pour 100.000, de nouvelles mesures restrictives s'appliquent. Les événements de plus de 1000 personnes sont interdits et les salles de spectacles doivent appliquer une stricte distanciation sociale.

En clair, en passant la jauge de 5000 personnes jusqu'à présent à 1000, de nombreux concerts ne pourront se tenir ou alors en perdant beaucoup d'argent pour leurs producteurs.

Ces communes voient aussi les Journées du Patrimoine annulées et globalement, c'est un mauvais signal envoyé à tout l'écosystème touristique.