chargement en cours

Le détail des mesures prises par le préfet pour contenir la propagation du coronavirus à Marseille et les Bouches du Rhône

Annulation de la Foire de Marseille et des Journées du Patrimoine, port du masque, service assis... De nouvelles mesures entrent en vigueur à Marseille et les Bouches du Rhône pour renforcer la lutte contre la covid19.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 14/09/2020 - Modifié le 16/09/20 12:37
Le détail des mesures prises par le préfet pour contenir la propagation du coronavirus à Marseille et les Bouches du Rhône

La situation est tendue à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône avec un taux d'incidence qui a flambé et qui est presque 4 fois supérieur à la moyenne nationale. Pour faire face à cette augmentation, l'ARS met l'accent sur l'accessibilité aux tests pour les personnes prioritaires.

Un accès aux tests pour les personnes prioritaires et une capacité tendue dans les hôpitaux à Marseille

"On teste beaucoup plus, nous travaillons à un plan pour multiplier les tests à Marseille, pour que les personnes prioritaires puissent prendre rendez-vous", déclare Philippe de Mester, directeur général de l'Agence Régionale de Santé Paca.

Concernant la capacité actuelle dans les hôpitaux marseillais, Jean-Olivier Arnaud directeur de l'assistance publique qui qualifie la capacité de "tendue" déclare : "Nous avons dédié à ce jour 155 lits pour le traitement du COVID dans les hôpitaux de Marseille. A peine 26 lits sont vacants à cette heure". Pour ne pas atteindre la saturation il préconise d'éviter les attroupements, porter un masque en permanence même dans les réunions privées...

Les mesures du préfet effectives jusqu'au 1er octobre

Le préfet de région, Christophe Mirmand, a poursuivi cette conférence de presse en détaillant les mesures destinées à renforcer la lutte contre le coronavirus dans la métropole de Marseille. Evoqué un temps, un confinement partiel avec une limitation des déplacements à 100km a été finalement abandonné. Malgré les dérapages de certains établissements festifs et une réaction parfois tardive des autorités pour les fermer, ce sont en grande majorité des mesures fortes qui touchent toute la population sans distinction.

Christophe Mirmand annonce une série de mesures face à la circulation du virus qui s'est accélérée pour protéger la population et concilier la lutte de l'épidémie avec la reprise de la vie quotidienne.

 

" Les manifestations de grande ampleur sont annulées : la fête des voisins, les journées du patrimoine, la foire de Marseille"

Les Journées du Patrimoine annulées

C'est pourtant une manifestation qui peut aisement être compatible avec des règles de distanciation sociale: souvent en extérieur ou en petits groupes, sur une durée limitée et avec des visites qui se font dans le calme... S'il y a bien un événement où la distanciation sociale peut être respectée, ce sont les Journées du Patrimoine. Dommage pour toutes ces petites associations qui bénéficient là d'une exposition forte leur permettant ensuite de travailler une bonne partie de l'année.

Les Journées du Patrimoine sont annulées dans tout le département.

(mise à jour 15/09)

La Foire de Marseille annulée

Maintenue officiellement la semaine dernière par la préfecture, elle est désormais officiellement annulée. Malgré les nombreuses mesures et engagements de la part des organisateurs, cet événement rassemblait visiblement trop de monde, créant trop de mouvements de population au sein de la région. Elle est donc annulée.

Les événements de plus de 1000 personnes interdits

"Les manifestations de grande ampleur (c'est à dire plus de 1000 personnes) sont annulées dans les communes où le taux d'incidence est supérieur à 100 sur 100.000"

C'est la culture qui est durement touchée par cette mesure qui met en sursis les représentations théâtrales, les concerts et de nombreux spectacles dans la région. 

Avec un seuil à 1000 personnes, les théâtres ne seront pas touchés par la mesure. Par contre pour les concerts, au Dôme, au Silo et dans autres grandes salles de la région, de nouvelles annulations sont donc à prévoir. Cette mesure est également valable pour les matches de football.

"Nous demandons aux communes, aux organisateurs de reconsidérer l'organisation des évènements sportifs et culturels, et dans le cas échéant, reporter ou annuler les manifestations qui ne respecteraient pas les gestes barrières, y compris celles en extérieur" déclare le préfet.

Concernant les événements sportifs même en extérieur, le Préfet demande de bien respecter les gestes barrières et de veiller à l'occupation d'un siège sur deux et un mètre de distance entre les personnes du public. 

Le service assis dans les bars, consommation debout interdite

C'est une mesure de bon sens qui avait été instaurée à la fin du confinement et oubliée depuis: Les bars et restaurants devaient servir uniquement les clients assis. Cela permettait aux établissements de mieux respecter la distanciation sociale, avec tables et groupes de personnes bien espacés. Avec des clients debouts, c'est complètement impossible et on assistait encore ces derniers jours à des attroupements dans certains établissements. Difficile de comprendre pourquoi la préfecture n'a pas rétabli cette mesure plus tôt.

Les consommations 'partagées' comme les chichas seront également interdites.

Fermeture des bars et restaurants à 0h30, et sans musique

Sur ce point là, le préfet ne change pas sa décision. Après avoir annoncé dans un premier temps la fermeture des bars à 23h puis, face à la grogne généralisée, un décalage à 0h30, le prefet reste sur cet horaire.

Cependant, les établissements auront l'interdiction de diffuser de la musique sur la voie publique.

Les soirées dansantes seront également interdites.

Des fermetures plus rapides pour les établissements fautifs

Il aura fallu plus d'un mois à la préfecture pour fermer plusieurs discothèques en plein air: Les rooftops et autres comme le Baou organisaient des soirées festives, avec DJ et piste de danse. Les autorités promettent désormais d'être plus réactives: un premier contrôle en forme d'avertissement puis un second qui peut intervenir en 24 h et conduire à une fermeture de l'établissement.

Les rassemblements de plus de 10 personnes interdits sur la voie publique, et vivement déconseillés en privé

L'objectif du préfet est d'éviter les regroupements sur les plages ou les parcs en journée et en soirée. 

C'est d'une part la volonté d'éviter les soirées étudiantes et soirées festives privées. Les rassemblements familiaux sont aussi concernés. Ils ont généré énormément de contaminations et provoqué de nombreux clusters ces dernières semaines.

"Les réunions de plus de 10 personnes doivent être différées" souligne le préfet.

De fait, les mariages et autres fêtes religieuses sont donc très strictement limités. Si ce n'est pas une interdiction formelle, le préfet invite à reporter ce type d'événements familiaux.

Le port du masque étendu à 17 communes

Le port du masque reste obligatoire à Marseille de 6 à 2h du matin et cette mesure s'étend à 27 communes des Bouches-du-Rhône, à l'exception des espaces naturels comme les calanques.

La liste des communes des Bouches-du-Rhône de plus de 10.000 habitants où le taux d'incidence est supérieur à 100/100000 et donc où le port du masque est obligatoire :

Marseille, Aix en Provence, Allauch, Aubagne, Auriol, Berre l'étang, Châteauneuf les Martigues, Gardanne, La Ciotat, Les Pennes Mirabeau, Marignane, Plan-de-Cuques, Port-de-Bouc, Rognac, Saint-Martin de Crau, Septèmes les Vallons, Tarascon

(mis à jour le 16/09 avec l'exclusion des communes de moins de 10.000 habitants)

Dans les autres communes, le port du masque est obligatoire dans les lieux regroupant du monde comme les marchés, les commerces, les établissements scolaires, espaces d'attente des transports en commun et dans les transports en commun.

Les contrôles seront renforcés: "nous n'aurons plus de tolérance, notamment dans les transports en commun" explique le préfet de police Emmanuel Barbe. Des contrôles seront particulièrement renforcés dans des secteurs sensibles comme le Vieux Port.

Vente et consommation d'alcool sur la voie publique interdites dès 20h

Dans la même logique que pour les bars et restaurants, la consommation d'alcool sur la voie publique et la vente d’alcool et sa consommation sur la voie publique sont désormais interdites après 20 heures. Tout comme la musique sur la voie publique qui peut provoquer des rassemblements.

Visites EHPAD limitées à deux personnes

C'est une population particulièrement fragile face au virus. Le prefet propose un encadrement strict des visites des personnes âgées en limitant à une visite par jour  pour les personnes en établissement par deux personnes maximun à la fois.

Regroupement, sorties scolaires, transports...

Il est également interdit de se regrouper à plus de 10 personnes sur les plages et dans les jardins publics, qui pourront même fermer à 20h en fonction de l'évolution de la situation. Autre interdiction, les sorties scolaires. Pas de sorties avec l'école donc pour les élèves des Bouches-du-Rhône.

Concernant la pratique sportive, les vestiaires seront fermés sauf dans les piscines.

Le Prefet met aussi en garde contre l'évolution des mesures en fonction de l'évolution de la situation. L'accès aux calanques pourra être limitée en fonction de la fréquentation.

Il demande aussi à ce que la cadence des transports en commun soit renforcée aux heures de pointe.