chargement en cours

Feux d'artifices du 14 juillet: Pourquoi certaines communes en tirent et d'autres pas?

Seule une poignée de communes du Var et des Bouches du Rhône vont organiser un feu d'artifice pour le 14 juillet. Avec l'état d'urgence sanitaire, les conditions de mise en place des festivités du 14 juillet virent à un casse-tête particulièrement difficile à résoudre pour les mairies.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 13/07/2020
Feux d'artifices du 14 juillet: Pourquoi certaines communes en tirent et d'autres pas?

Si vous souhaitiez voir un feu d’artifice pour le 14 juillet, il va falloir avoir pas mal de chance. Selon notre décompte, seules huit communes du Var et des Bouches du Rhône sont autorisées à tirer un feu d’artifice pour le 14 juillet, ou la veille, le 13 juillet.

Organiser un feu d'artifice, une équation quasi impossible à résoudre pour les mairies

Car cette année, avec la covid19, les règles sont bien plus strictes que les autres années. Trois grandes règles régissent cette année la mise en place d’un feu d’artifice.

1/ la sécurité du public face aux risques explosifs et incendies

Il y a bien sûr la sécurité du public vis-à-vis de ces engins pyrotechniques. Dans notre région particulièrement exposée aux risques incendies, les organisateurs doivent monter un dossier de sécurité garantissant que le public ne sera pas exposé aux fusées. Ce volet est le même que chaque année.

Côté vent, pas d'inquiétudes cette année, le mistral qui a soufflé ces derniers jours ne devrait pas revenir ni ce lundi soir, ni ce mardi.

2 / Vigipirate est toujours là, mais avec la limitation à 5000 personnes

Depuis les attentats de 2016, vigipirate a été renforcé et oblige les municipalités à organiser des fan zones. Sauf que la grande nouveauté cette année, c’est la limitation des rassemblements de plus de 5000 personnes en raison du coronavirus.

Ainsi, dans toutes les villes de taille moyenne, les fan zones qui étaient habituellement installées sur des places, des stades ou des plages sont susceptibles de dépasser rapidement ce chiffre. C’est le cas par exemple à Sainte Maxime. La ville avait commencé à étudier la possibilité d’une fan zone, mais avec une fréquentation habituelle pouvant atteindre les 15000 personnes par feu d’artifice, c’était impossible à limiter à 5000 personnes au risque de laisser les deux tiers de la population hors de l’espace sécurisé.

3/ la distanciation sociale

Les images du concert de The Avener ce weekend à Nice ont montré que ce seuil des 5000 personnes ne résolvait pas tout. Des personnes entassées ont fait la fête en oubliant les distanciations sociales. Pour les feux d'artifice c'est le même problème: pas question d’entasser 5000 personnes dans un stade ou une plage trop petite ! Chaque personne doit être en mesure de pouvoir faire respecter la distanciation sociale, soit un mètre en général entre chaque personne. Ainsi, les lieux qui habituellement servaient de fan zone se retrouvent cette année avec une capacité bien moindre.

Dans certaines villes, cette fameuse limitation gouvernementale des 5000 personnes devient même ridicule. Prenons l'exemple des plages du Mourillon: il y a bien plus de 5000 personnes réunies lors d’une journée normale. Pour pouvoir y organiser un feu d’artifice, il faudrait donc, en théorie, faire évacuer un certain nombre de personnes pour revenir sous la barre des 5000 personnes le temps du spectacle. Ou alors, créer une fan zone avec le risque de concentrer le public là où, en temps normal, il se répartit intelligemment. A Toulon, la ville a donc décidé d'annuler le feu d'artifice du 14 juillet, elle cherche encore une solution pour le 15 août.

Certaines communes ont quand même réussi à obtenir le droit de tirer un feu d’artifice

Une fois toutes ces contraintes résolues, les municipalités peuvent demander aux préfectures de disposer d’une dérogation leur permettant de tirer le feu d’artifice. Selon nos informations, beaucoup de demandes mais peu d’élues. Trois dans le Var et trois dans les Bouches du Rhône.

Arles : un feu d’artifice décentralisé à Salin-de-Giraud

A Arles par exemple, la ville a dû se résoudre à annuler le feu d’artifice prévu sur les berges du Rhône comme chaque année. Il aura lieu la veille à Salin-de-Giraud. La commune fait le pari d’une fréquentation bien moindre et surtout, la configuration des lieux ne devait pas conduire à une densité de public élevée. Dans le Var, La Londe et Cavalaire vont installer des fan zones sur des plages aménagées.

A la Londe, on évitera de dépasser les 5000 personnes dans la fan zone

« Nous avons une volonté très forte de retrouver le goût à la vie. On doit respecter les règles de sécurité et d’hygiène, mais aussi retrouver une activité normale, festive. C’est important pour nos commerces. » explique François de Canson, le maire de La Londe les Maure. Concrètement, cette commune organise une grande fan zone sur sa plage « des barrières vont être installées, il va y avoir un véritable comptage à l’entrée pour ne pas dépasser les 5000 personnes. La plage est large ». Cependant, le public ne sera pas obligé de rentrer dans cette fan zone pour voir le feu d’artifice, il pourra bien sûr continuer à se promener autour de la plage.

A Cavalaire, une fan zone pour éviter de se réunir en masse sur la promenade du bord de mer

C’est un dispositif similaire qui sera mis en place à Cavalaire : ici la fan zone installée sur la plage aura une capacité de 2000 personnes. Mais le maire compte sur la population pour se répartir intelligemment dans les différents espaces de la ville : « Philippe Leonelli, Maire de Cavalaire, invite également toutes et tous à faire preuve d’une extrême vigilance et à suivre ce spectacle autant que possible sur les terrasses des cafés, restaurants, depuis les balcons, ou installés sur les plages privées plutôt que de se réunir en masse sur la promenade de la mer. »

A Salon : un feu d’artifice tiré très haut et le public tenu à distance

A Salon de Provence la ville a trouvé une astuce pour simplifier le problème : il n’y aura pas de fan zone cette année, le stade restera fermé. Comme à Paris, la zone proche du feu d’artifice sera donc fermée au public, mais par contre les consignes ont été données aux artificiers pour qu’ils proposent un feu d’artifice visible de toute la ville : uniquement des fusées tirées bien en hauteur cette année et chacun le regarde de chez soi !

Le risque de créer des déplacements supplémentaires

Reste cependant une inconnue : En temps normal, la plupart des villes tirent un feu d’artifice quasiment en même temps, le 13 ou le 14 au soir. Avec uniquement une poignée de feux d’artifices maintenus, il y aura-t-il des déplacements supplémentaires vers ces rares villes qui programment des feux d’artifice ?

Certaines villes n’ont pas complètement abdiquée. Pas de feu d’artifice ni de bal, car lui aussi difficilement compatible avec la distanciation sociale, mais par contre, des concerts, du mapping à Cannes ou même comme à Toulon, des monuments qui s’illumineront symboliquement en bleu-blanc-rouge pour l’occasion.

Le programme complet des festivités du 14 juillet 2020 dans le Var et les Bouches du Rhône

 

On en parle sur Frequence-sud.fr