chargement en cours
publicite

coronavirus: 39 marchés autorisés par dérogation dans le Var

Le Préfet du Var a autorisé par dérogation la tenue de 39 marchés dans le département grâce à la mise en place de consignes strictes. Tous les autres restent interdits.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 31/03/2020 - Modifié le 22/04/20 18:35
coronavirus: 29 marchés autorisés par dérogation dans le Var

A son tour, le Préfet du Var, Jean-Luc Videlaine a signé des arrêtés permettant à 37 communes de petite taille de pouvoir déroger à l'interdiction des marchés décidée par le gouvernement. En effet, les préfectures ont la possibilité d'accorder des dérogations permettant la tenue de ces marchés lorsque plusieurs conditions sont réunies: d'une part la garantie que des mesures sanitaires strictes seront mises en place, et d'autre part, la justification de ce marché vis à vis de l'offre locale.

En effet, sur ces 36 communes, la plupart sont des villages de l'arrière pays varois où l'offre en terme de produits alimentaires est limitée. La présence de ces marchés de producteurs exclusivement dédiés à l'alimentaire répond donc à un "besoin d'approvisionnement de la population".

Onze marchés ont d'ores et déjà été autorisés dans les Bouches du Rhône et une vingtaine dans les Alpes Maritimes

La liste des 39 marchés autorisés au 22 avril dans le Var

Aups
Bagnols-en-Forêt,
Bargemon
Bauduen
Belgentier
Bras
Brue-Auriac
Cabasse
Callas,
Claviers
Entrecasteaux
Fayence
Figanières
Flassans-sur-Issole,
Garéoult
Gonfaron
Grimaud
La Celle
La Garde-Freinet
La Motte
La Roquebrussanne
La Verdière
Le Plan-de-la-Tour
Le Rayol-Canadel-sur-Mer
Le Val
Les Adrets-de-l’Estérel
Les Salles-sur-Verdon
Méounes-les-Montrieux
Montauroux
Pignans
Pontevès
Régusse
Rians
Saint-Antonin-du-Var
Saint-Paul-en-Forêt
Taradeau
Tavernes
Varages
Vinon-sur-Verdon

Mis à jour le 22/4/2020 avec le rajout de Gonfaron
Mis à jour le 8/4/2020 avec le rajout des Adrets, Régusse et Flassans
Mis à jour le 4/4/2020 avec le rajout du Bagnols, Garéoult et Vinon

Quelles conditions sanitaires pour l'organisation de ces marchés?

Une charte a été mises en place au niveau national entre le Ministère de l'Agriculture et les syndicats représentatifs des agriculteurs. L'objectif est d'assurer un niveau de sécurité maximal vis à vis de la contamination du virus, avec des mesure de distanciation sociales, mais aussi de nettoyage et de filtrage des accès. A terme, en respectant ces règles, 25% des marchés pourraient rouvrir.

> Lire leurs préconisations en intégralité

A titre d'exemple, un système de barriérage doit être mis en place et les clients ne touchent pas les produits, ce sont les vendeurs qui les servent.

 

 

 

photo: guide des bonnes pratiques / FNSEA

On en parle sur Frequence-sud.fr