chargement en cours

REPRÉSENTATION ANNULÉE : La Poudre aux Yeux

Le 06/12/2019 - Marseille - Théâtre-Restaurant du Têtard
Evénement annulé
Publié par Pierre Lévy le 31/07/2019 - Modifié le 05/09/19 02:34
La Poudre aux Yeux

Comédie-vaudeville en deux actes de Eugène Labiche

Une comédie burlesque et débridée où le ridicule est sublimé par une mesquine vanité et une grandiose prétention …
Vous y découvrirez les aventures rocambolesques et cocasses des familles Malingear et Ratinois, deux couples de petits bourgeois - l'un, distingué, médecin sans clientèle, l'autre, besogneux, petit artisan confiseur - ont deux enfants Emmeline et Frédéric … mais le malicieux Cupidon est passé par là !...
Les parents, charmés par cette idylle naissante, s’inquiètent de leur avenir et de leurs espérances financières …
Dès lors tous les moyens sont bons pour éblouir l’autre partie, dans une étourdissante danse de subterfuges et de mensonges …
Heureusement, tante Olga, solide marchande de bois, pleine de bon sens, est là …

L’auteur :
Eugène Martin Labiche, né à Paris en 1815, est l’auteur de plus de 170 vaudevilles et comédies à succès durant le Second Empire. Il fait ses débuts en proposant des pièces comiques qui relèvent du genre « Vaudeville ». A partir de 1851 il se tourne vers des comédies de mœurs et de caractère où il montre les mésaventures conjugales, sociales et financières d’une bourgeoisie enrichie, à la bêtise crasse.
La mécanique comique chez Labiche repose essentiellement sur l’exploitation toujours joviale, souvent acerbe, des clichés intellectuels, verbaux, et moraux de la bourgeoisie industrielle toute puissante, dont il est issu, et pour laquelle il écrit. C’est toujours la bêtise vaniteuse que les dialogues, les multiples rebondissements, et les qui propos visent à souligner et à fustiger. Ses personnages sont le produit par excellence de l’ordre bourgeois triomphant, absolument nécessaire et inamovible qui fossilise les idées comme les sentiments, les êtres comme la langue. Le propre de cette dramaturgie est de teinter toujours de cruauté la légèreté joviale de la comédie.
Si Labiche est un initiateur important du théâtre de boulevard, son sens de la critique féroce et de l’absurde ouvre aussi la voie au Théâtre du XXème siècle