chargement en cours

25 hectares ravagés par un incendie de forêt sur la presqu'île de Saint Mandrier

Un incendie s'est déclaré en début d'après-midi ce lundi sur la Presqu'île de Saint Mandrier. A 18h, il est considéré comme fixé grâce aux importants moyens déployés au sol et dans les airs.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 29/07/2019
Important départ de feu sur la presqu'île de Saint Mandrier

Un important incendie a ravagé une partie de la presqu'île de Saint Mandrier sur Mer ce lundi après-midi. C'est la pinède située entre les Sablettes / Pin Rolland (La Seyne) et le village de Saint Mandrier qui a été en proie aux flammes, notamment le secteur de la piste de la Renardière.

D'importants moyens de secours ont été dépêchés sur place pour combattre cet incendie et pour protéger les personnes et habitations menacées.

180 sapeurs pompiers du Var et marins pompiers (de l'arsenal de Toulon) ont été engagés au sol. Ces pompiers ont bénéficié d'une action massive des moyens aériens: quatre canadairs , deux Trackers, un Dash 8 et deux hélicoptères bombardier d'eau. L'arrivée des canadairs a été possible rapidement du fait qu'ils aient été pré-positionnés à Hyères.

Ce déployement important a été lié à la présence d'une centaine d'habitations à proximité menacées par les flammes.

Vingt-cinq hectares ont été parcourus dans ce massif selon les Sapeurs Pompiers du Var. C'est de la pinède principalement qui a été ravagée.

Aux alentours de 18h, les pompiers déclaraient que l'incendie est désormais considéré comme fixé et ne progressait plus. Il reste néanmoins sous étroite surveillance.

Les Mont Toulonnais étaient classés en risque rouge ce lundi, c'est à dire une situation 'très sévère' avec interdiction de pénétrer dans les massifs. Le vent est attisé par un mistral qui souffle modérément sur zone. Les rafales peuvent atteindre les 60km/h.

A noter que les manifestations prévues ce soir à Saint Mandrier sont logiquement annulées par la commune.

Mise à jour à 18:00 avec le nouveau bilan de l'étendue parcourue et l'état désormais 'fixé'.

 photo: SDIS 83