chargement en cours

Bientôt des vols vers la Chine et les Etats Unis au départ de l'aéroport Marseille Provence?

Une ligne Marseille-New York pourrait bientôt revoir le jour. L'offre long courrier au départ de Marseille pourrait aussi concerner la Chine et les Antilles dès 2020.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 15/01/2019
Bientôt des vols vers la Chine et les Etats Unis au départ de l'aéroport Marseille Provence?

Aujourd'hui, si un touriste américain souhaite venir à Marseille, il peut passer par Montréal (en vol direct) ou en correspondance depuis Paris ou Nice.

L'aéroport Marseille Provence travaille ardemment pour rouvrir une ligne directe avec New York, et ceci à l'horizon 2020.

Le trafic vers les USA aujourd'hui

50.000 touristes américains arrivent en Provence chaque année (via une correspondance)
70.000 Provençaux partent aux Etats Unis chaque année (via une correspondance)

Au-delà des touristes "classiques", la mise en place d’une liaison directe avec les Etats Unis serait un atout considérable pour les acteurs de la croisière.

"Aujourd’hui, de nombreux touristes américains passent par Rome ou Barcelone pour embarquer sur une croisière en Méditerranée" Julien Boullay,  directeur commercial et marketing de l’aéroport.

Et puis il n’y a pas que les croisières en mer: les croisières sur le Rhône ont aussi un potentiel intéressant avec une clientèle plutôt senior et aisée. Marseille serait le point de départ idéal de croisières qui remonteraient vers Dijon, puis les touristes repartiraient de Paris.

Les discussions sont en cours avec plusieurs compagnies: des compagnies européennes traditionnelles, comme Air France, des compagnies américaines, comme Delta présente à Nice et des low-cost. Car depuis quelques années, le marché des longs-courriers est concurrencé par de nouvelles compagnies low-cost. Norvegian, par exemple, propose des allers simples à moins de 140€ au départ de Paris. Elle fait partie des compagnies approchées pour décliner une offre au départ de Marseille.

«Ce sera le plus tôt possible, car ces marchés sont nos priorités. On s’en rapproche chaque jour un peu plus» Julien Boullay

Selon nos informations, ce ne sera pas pour cette année 2019, mais si tout se passe bien pour 2020.

publicite

Les vols vers l'Amérique et Antilles rendus plus faciles grâce à de nouveaux avions

L’arrivée de l’A321 Néo d'Airbus permet de couvrir ces longues destinations avec une capacité de seulement 200 passagers. Ce n’était pas le cas auparavant. "De nouvelles lignes moyen courrier deviennent à notre portée" souligne-t-on à l'aéroport.

En 2018, XL Airways a fait un nouveau test avec une poignée de vols directs vers les Antilles françaises. Là aussi, l’essai reste à concrétiser cette année.

Car, que ce soit pour l’Amérique ou les Caraïbes, ce sont aussi des questions techniques qui doivent être prises en compte: Marseille deviendrait une base de départ pour certaines compagnies, ce qui implique des aménagements et investissement supplémentaires.

En 2013/2014, il existait déjà deux vols par semaines pour New York

A l’époque, c’était la compagnie XL Airways qui proposait cette liaison directe. Elle ne se serait pas arrêtée faute de passagers mais pour des raisons techniques liées à des disponibilités d’avions par la compagnie.

Et vers la Chine ?

Pekin et Shanghai sont en ligne de mire de l’aéroport Marseille Provence. Aujourd’hui, une seule ligne directe est opérée depuis Marseille vers l’Asie : c’est avec la Corean Airline pour des vols charter. Huit vols ont été affretés en 2018, il devrait en avoir au moins autant en 2019.

Pour la Chine, le marché est bien plus important mais s’est heurté jusqu’à présent à des problèmes de droits de trafic. En effet, jusqu’à présent, une convention signée avec la Chine stipulait que des vols ne pouvaient pas desservir des aéroports français situés à moins de 200km. Manque de chance, il y a précisément 198km entre celui de Nice et Marignane! Cette convention n’est plus d’actualité et de nouveaux droits devraient permettre d’établir une liaison directe entre la Chine et Marseille. Là aussi, pas avant 2020.

Quelques dizaines de milliers de touristes seraient attendus chaque année depuis la Chine.

30 millions d’euros de retombées économiques attendues avec l’ouverture de la ligne Marseille-Moscou

Hôtels, restaurants, shopping, activités… les touristes russes sont attendus à Marseille dès le 1er juin 2019. Selon les projections "pessimistes", ce sont au minimum 30 millions d’euros de retombées économiques sur le territoire qui seront attendues chaque année.
On sera clairement sur un trafic entrant : c'est-à-dire davantage de touristes qui viendront à Marseille que de Provençaux qui y partiront en vacances.

Une centaine de tonne de fret devraient être également transportés chaque année, offrant de nouveaux débouchés aux entreprises provençales.

Les Top 10 des destinations pour l’aéroport Marseille Provence en 2018

En 2018, l’aéroport a transporté 9.390.371 passagers (hausse de 4.3%). Elle vise les 10.000.000 dès cette année.

60% du trafic concerne l’arrivée de touristes, 40% le départ de Provençaux.

La région est une zone touristique: Il y a donc davantage de touristes qui arrivent à Marseille via l'aéroport que de Provençaux qui y partent en vacances.

61% du trafic se fait à l’international (majoritairement en Europe).

 

Pour les vols en France

 

Air France est toujours le grand leader, mais Ryanair continue de progresser. D’autant plus que la compagnie low-cost va rouvrir sa base de Marseille en 2019.

 

Pour l’international

 

Le succès de Londres (28 vols hebdomadaires), Amsterdam ou Francfort s’explique aussi par la présence de hub des compagnies qui permettent des correspondances dans le monde entier.
Volotea est la compagnie qui réussit la meilleure progression en 2018 avec un gain de plus de 100.000 passagers par rapport à 2017.