chargement en cours

Tété l'interview

Tété est en tournée après la sortie de son album Les Chroniques de Pierrot Lunaire. Un album très personnel dont il a accepté de nous parler ! Interview...

Publié par Pauline . le 09/11/2017 - Modifié le 03/11/17 09:47
Tété l'interview

3 ans après la sortie de Nu làs-bas, Tété est revenu en 2016 avec Les Chroniques de Pierrot Lunaire. Un joli retour aux sources pour l'auteur qui se dévoile à travers un personnage que l'on découvre chanson après chanson. A découvrir sur scène !

 

Comment l'album les chroniques de Pierrot lunaire est né ?

Les chroniques de Pierrot Lunaire c'est l'histoire d'un homme qui a du mal a se retrouver dans la réalité telle qu'elle s'impose à nous. Cet homme décide de partir, de chanson en chanson, pour essayer de retrouver l'innocence qu'il pense avoir perdue et finalement cet homme c'est un peu nous tous. On est tous acculés entre nos envies de temps de qualité et les exigences de rendement de l'époque. Cet homme qui est auteur, n'arrive plus à écrire et il se pose la question, si je n'arrive plus à écrire suis-je encore un auteur et si je ne suis plus un auteur, qu'est-ce que je suis ? C'est la peur du déclassement et de la peur de la perte d'identité qui finalement, agitent le monde en ce moment !

Tu te sens plus engagé ?

Nous sommes tous parties prenantes de cette réalité, nous sommes tous engagés sur une voie qu'on ne connaît pas l'issue. Ce qui inspire cet album c'est les gens que je croise, c'est cette actualité qui s'est invitée dans nos foyers avec l'insécurité économique, politique, sécuritaire, il est difficile d'en faire abstraction ! Je crois que l'on vit une période de changements profonds et c'est difficile de ne pas en parler. 

Un retour aux sources ?

J'ai commencé en guitare-voix, à des terrasses de café, par la suite j'ai eu la chance, de faire des albums plus arrangés, ce qui est super mais sur celui-là j'ai eu envie de retourner à mes sources ! Sur cet album la guitare est très dépouillée pour mettre en valeur la voix, faire de l'air pour l'histoire. Le concert c'est deux heures de chansons en duo avec un bassiste Hugo Cechosz, et acoustique avec des percussions électroniques. C'est deux heures de voyage très marquées par le folk, le blues, avec des chansons du dernier album et des chansons anciennes. Il y a aussi des inédits, des chansons moins connues. Le fait de tourner à deux, c'est aussi cette liberté fabuleuse de pouvoir changer au dernier moment !


"Tout homme aspire à retrouver son Pierrot !"


 

Tout homme devrait retrouver son Pierrot ?
Oui, je pense que tout homme aspire à retrouver son Pierrot ! Chacun a le sien ! Le lieu commun qu'il y a entre toutes ces manières de s'évader c'est le temps ! Il n'est pas possible de faire cela quand on n'a pas le temps ! Le luxe aujourd'hui c'est d'avoir le temps et la liberté de le prendre !

Ton album s'écoute comme une histoire, page après page...
A l'époque qu'est la nôtre le principe d'album ne renvoie plus à rien, c'est plutôt des playlists que les gens écoutent ! Moi, j'avais envie d'apporter un petit plus, une sorte de fils rouge. J'essaye d'écrire chaque chanson de manière à ce qu'elle fasse le nid de la prochaine un peu comme les chapitres successifs d'un même livre. Après j'aime bien que les gens aient le choix ! 

Tu as pris le temps pour cet album ?
Toutes les chansons ont été pour moi un petit défi en soi ! J'ai beaucoup réécrit, jeter les textes... Cet album j'ai eu le temps de la faire, le précédent était sorti 3 ans avant. Le luxe c'est ça ! Moi fil rouge c'est d'être auteur et de raconter des histoires !



Site web de Tété

 

Tété en concert : 

On en parle sur Frequence-sud.fr