chargement en cours

La Ciotat : L'Eden, le plus vieux cinéma du monde a réouvert ses portes

Après 17 ans de fermeture, l'Eden a enfin réouvert ses portes à La Ciotat devant un parterre de stars. Le plus vieux cinéma du monde a été entièrement restauré. Son écrin original est conservé tout en y intégrant les dernières technologies.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 10/10/2013 - Modifié le 15/10/13 12:13
La Ciotat : L'Eden, le plus vieux cinéma du monde a réouvert ses portes

C'est Nathalie Baye qui a symboliquement coupé le ruban du nouvel Eden ce mercredi 9 octobre aux cotés de plusieurs acteurs de cinéma, des partenaires institutionnels et des descendants des frères Lumière. Durant cette soirée inaugurale on a pu croiser Pascal Legitimus, Thierry Frémaux ou encore Olivier Dahan. L'Eden n'est probablement pas la salle qui a accueilli en premier une projection publique payante, mais comme elles ont toutes disparues, c'est donc aujourd'hui la plus vieille salle de cinéma ouverte au public.

Le 21 mars 1899 à 21 heures précises, les frères lumière y organisaient une projection publique dans ce cinéma. Une chance qui s'explique notamment par le fait que les Frères Lumière disposaient d'une maison de vacances à quelques centaines de mètres du théâtre. Mais en 1995, faute d'entretien suffisant, la salle devait fermer pour raisons de sécurité, au grand dam de l'équipe de passionnés qui y organisait le festival du 1er film francophone. Son classement en monument historique ne permet pas de la restaurer rapidement, il évite surtout qu'elle soit la proie des promoteurs immobiliers.

Après 16 ans d'attente, les financements arrivent enfin (6M€) et les travaux sont engagés en 2012. André Stern, l'architecte de cette réhabilitation explique que la salle a été restaurée à "l'identique, au centimètre près, comme à l'époque de 1889". Le grand rajout, c'est la modernité.

La salle est désormais équipée d'un projecteur numérique, de la climatisation, d'une insonorisation, d'une boucle magnétique pour les malentendants... La plus grande modification est complètement invisible. Pour intégrer ces éléments de ventilation et d'insonorisation, l'architecte a dû avancer la facade de 80cm ! L'ancienne n'a pas été touchée ( elle est classée), mais une nouvelle, parfaitement identique a été construite devant. Elle reflète celle de l'origine de la salle, avec ses céramiques et ornements.

A l'intérieur, on retrouve le charme authentique des fauteuils rouges en velour ou en sky qui semblent d'époque. On est sous le charme de ce joli décor à l'italienne avec le balcon et les poutres en bois.

Désormais la vocation de la salle sera de "voir et revoir les classiques du cinéma" selon Jean-Louis Tixier, l'adjoint à la culture de la ville. Un place particulière sera offerte aux films de "patrimoine". Plusieurs festivals vont y élir domicile : Le Berceau du Cinéma, Le Short Film Festival...

Mais l'Eden s'inscrit aussi dans l'avenir. L'association des Lumières de l'Eden a développé une application mobile innovante qui permet de savoir en temps réel la fréquentation des cinémas dans le monde : Le Cinégraphe. Cette association développe un projet global autour des nouvelles technologies : l'Eden Numérique. A terme, outre la salle de projection et spectacle, l'association proposera des formations et un studio pour les professionnels du cinéma.

 

On en parle sur Frequence-sud.fr