chargement en cours

Le Faron historique

Le Faron culturel, c’est pas moins de 9 forts, des tank, canons et bunkers jalonnant le Mont, sans oublier le Musée du Mémorial qui retrace le débarquement d’Août 44, ou encore la chapelle Notre Dame… autant de vestiges du passé qui vous offrent un bout d’Histoire.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 03/03/2019 - Modifié le 30/04/19 16:25
Le Faron historique

 

Saviez-vous que dès le XVIème siècle, la rade de Toulon s'est entourée d'un important système de défense destiné à protéger ses accès maritimes et terrestres ? Dès 1867, l’Armée a élargi le rayon d’action défensif de la ville en occupant toutes les hauteurs environnantes, dont le Mont Faron.
Aujourd’hui encore, neuf forts veillent sur la rade : le Fort St Antoine, la Tour de l'Ubac, la Tour Beaumont (actuel Musée du Débarquement), le Sanctuaire (ancienne poudrière) , le retranchement de Leydet, la Caserne du Centre, le Fort de la Croix-Faron, l'Impluvium et le Fort Faron.

publicite

 Le Fort Faron 

Sûrement le plus accessible, le Fort Faron est une ancienne redoute commencée en 1764 sous le règne du Roi Louis XV.
Dès 1840, l'allongement des portées en matière d’artilleries implique la réorganisation complète de son système défensif.
Afin d'alimenter les troupes en eau potable, un impluvium fut construit en 1764 sur le modèle d’une caserne retranchée afin de protéger sa citerne d’eau douce.
Au total, 24 forts, tours et batteries seront construits sur trois zones : la rade, la petite et la grande ceinture. Avec les monts qui l'entourent, dont le plus haut atteint 1000 mètres, Toulon est le seul site en France qui associe les caractéristiques de défense de côte et de montagne.

Musée Mémorial du Débarquement

Historiens chevronnés ou simples curieux, n’hésitez pas à visiter le Musée du Mémorial pour prolonger ce bond dans le passé.
Construite en 1845, la Tour Beaumont fait partie du programme de défense et de surveillance de la rade. Aménagée en Musée Mémorial du Débarquement des Alliés en août 1944, elle comprend plusieurs salles d'expositions consacrées aux différentes armées qui ont participé au débarquement en Provence.
Deux parties composent le Mémorial : la première est consacrée à l’évocation historique. Dans les salles d’expositions, maquettes, photographies, films d'époque, armes et uniformes font revivre ce grand moment de l'Histoire de France. La seconde partie concerne davantage le souvenir et rend hommage aux chefs de gouvernement, soldats alliés et résistants.

Une véritable plongée dans l’Histoire, à vivre en famille.

A lire également


La Mont Faron, que voir et que faire ?

Présentation générale du massif qui domine la rade de Toulon, accès et panorama.


Le Faron pour les sportifs

584 mètres de dénivelé... Trop facile! A pied, à vélo ou en escalade, de quoi faire le "fanfaron" au sommet !

 

On en parle sur Frequence-sud.fr