chargement en cours

Lectures en Arles - Julien Allouf et Dorian Gallet

Le 13/06/2024 - Arles - Abbaye de Montmajour
Termin
Publié par Baptiste Bondil le 29/05/2024
Lectures en Arles - Julien Allouf et Dorian Gallet

C'est en enregistrant en livre audio le long poème en prose Le Ciel ouvert de Nicolas Mathieu pour Actes Sud Audio que s'est imposée une idée collective.

Julien Allouf et Dorian Gallet
Le ciel ouvert de Nicolas Mathieu

LECTURE MUSICALE
Nicolas Mathieu : texte
Julien Allouf : lecture
Dorian Gallet : musique
Hélène Lotito : dramaturgie

C’est en enregistrant en livre audio le long poème en prose Le Ciel ouvert de Nicolas Mathieu pour Actes Sud Audio que s’est imposée une idée collective – suspendue dans ce moment de profonde émotion que nous procurait la fréquentation des mots justes et sincères, désespérés et drôles, de l’auteur. Alors, en quelques minutes, le temps de respirer le texte qu’il disait au micro,
Julien Allouf a dit :
Il faut porter ce texte sur plateau,
Dorian Gallet qui assurait la prise de son a ajouté :
Je sais quelle musique peut accompagner ce texte,
et Hélène Lotito qui dirigeait la séance a conclu :
Allons-y.

« Je vais te dire, en réalité la littérature ne peut rien. Là-dessus, tout le monde ment. Aucune phrase, aucune épithète ne me rendra cette nuit de Berlin, nos après-midi cachottiers, les douches de Baden ni l’accablant bonheur de ton cul entre mes mains. Mais tu dois savoir qu’aujourd’hui, à cette terrasse et dans le gris, je t’ai trouvée belle à crever. J’ai pris mon temps et je t’ai regardée comme une dernière fois. J’ai pris tes rides, le trait noir au coin de l’œil, ta peau, le grain de beauté dans ton cou, un cheveu blanc, ta bouche rose et moelleuse comme du bubble-gum, les ongles cassés, la bague en argent, la paille avec laquelle tu t’es nettoyé les dents. J’ai tout regardé avec une patience de bête. J’ai tout écrit dans mon ventre qui me faisait mal et cette minute-là, demain ne pourra rien contre elle. Tu ne l’as pas su et un jour nous serons vieux et lents, et bientôt morts. Mais cet instant-là fut le nôtre. Tu trouvais mon regard stupide et fixe. Je faisais provision de toi. Je t’emportais en détail. Je goûtais cette plaie qui est de te savoir perdue d’avance. » !

Ouverture des portes à 18H30.
Infos et réservations sur www.lemejan.com 

Dans le cadre de Lectures en Arles

agenda
jeudi 13 juin 2024
Termin
19:00 > 20:30
Tarif
10 € ? plein tarif 5 € ? tarif r�duit (�tudiants, demandeurs d?emploi, minima sociaux)
Connectez-vous pour voir vos amis qui veulent y aller.
Je veux y aller !
Évènement terminé
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.