chargement en cours

De Toulon à La Londe Les Maures

Du 24/11/2023 au 25/02/2024 - Toulon - Musée d'Art de Toulon - 12 °
28 km/h
Publié par Sylvie B le 16/01/2024
De Toulon à La Londe Les Maures

De Toulon à la Londe les Maures, une exposition à découvrir au Musée d'Art de Toulon du 24 novembre 2023 au 25 février 2024.

Le MAT et le château des Bormettes recourent, dans la seconde moitié du 19e, à la même équipe d’architectes et de décorateurs : le théoricien de la polychromie monumentale Paul Sédille, le céramiste Jules Loebnitz et les frères André et Gaudensi Allar. Ces derniers, l’un sculpteur l’autre architecte, s’associent dans les mêmes temps afin d’offrir à leur ville natale et à ses environs quelques-uns de leurs plus remarquables monuments.

L’exposition propose une balade d’un territoire à l’autre

La première étape s’effectue au château des Bormettes, petit joyau d’éclectisme voulu par ses propriétaires successifs. Alors que le peintre Horace Vernet (1889-1963) conçoit avec l’architecte hyérois Victor Trotobas (1807-1884) une demeure de type maison-forte médiévale à la fin des années 1850, l’industriel Victor Roux (1819-1893) remanie et agrandit le château en une agréable villégiature entre 1874 et 1890. Ses maîtres d’œuvre, Paul Sédille et Gaudensi Allar, ajoutent de multiples références Renaissance et orientalistes, notamment par l’adjonction de décors en terre cuite émaillée provenant de la manufacture Loebnitz.

Le château des Bormettes met en lumière l’entreprise de faïences décoratives de Jules Loebnitz dont on découvre aujourd’hui l’importance et l’influence en Provence. Le prêt de céramiques, de photographies, de peintures et de magnifiques planches de catalogues par le MUDO – Musée de l’Oise montre cette interaction artistique et industrielle entre Paris et la province. Ainsi, grâce à la collaboration de ses amis Paul Sédille et André Allar, le céramiste triomphe-t-il lors des Expositions universelles de 1878 et 1889.
Le parcours s’achève avec les frères Allar, gloires toulonnaises de la fin du XIXe siècle, notamment André qui reste l’unique grand prix de Rome de sculpture varois. Durant la décennie 1880-1890, ils œuvrent de concert à l’École Rouvière, à la Fontaine de la Fédération et au Musée-Bibliothèque, leur chef-d’œuvre. Là, le statuaire conçoit quatre cariatides en pierre pour les loggias mais également des petits panneaux en terre cuite émaillés par Loebnitz.

L’exposition, au sein du cabinet d’art graphique, présente une soixantaine de documents variés : peintures, sculptures, gravures, photographies, céramiques… Elle apporte un éclairage nouveau sur des personnalités aujourd’hui méconnues, sur des patrimoines à redécouvrir et à protéger.

En partenariat avec l'Office du Tourisme Intercommunal de La-Londe-les-Maures, Cuers, Collobrières, Pierrefeu.

 
agenda
Du 24 novembre 2023 au 25 février 2024
12h >
Connectez-vous pour voir vos amis qui veulent y aller.
Je veux y aller !
Évènement terminé
113, Boulevard Leclerc
Toulon
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.