chargement en cours
publicite

14 juillet : Les pompiers conseillent aux villes d'annuler les feux d'artifice

Dans un contexte de sécheresse accrue et de canicule, la moindre étincelle peut entraîner un départ de feu. Les pompiers des Bouches du Rhône appellent donc à la vigilance des maires et leur déconseillent de générer ce risque là.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 11/07/2022
14 juillet : Les pompiers déconseillent aux mairies de tirer les feux d?artifice

Le préfet des Bouches du Rhône a écrit aux maires du département le 21 juin dernier pour leur demander d’être particulièrement vigilant dans le cadre des feux d’artifice de l’été, et notamment ceux du 14 juillet. Avec la canicule annoncée toute la semaine et la sécheresse qui touche le département des Bouches du Rhône depuis quelques semaines, le risque d'incendie est fort et les pompiers déjà en alerte.

Si le préfet a déjà interdit les feux d'artifice tirés par des particuliers et les pétards ; pour les communes, c'est au maire de décider s'il le maintient ou pas. En effet, le tir d’un feu d’artifice est décidé par le maire, et le préfet leur a rappelé leurs responsabilités dans ce contexte particulier de sécheresse et de canicule.

Cet appel à une extrême vigilance a été lancé en concertation avec les Sapeurs-Pompiers du département:

«Il est déconseillé de générer ce risque-là, c’est vraiment un message de prévention et d’appel à la vigilance qui est lancé aux maires » Colonel Frédéric MAGGIANI, Chef de groupement Opérations du SDIS 13.

Car les pompiers préviennent : ils ne pourront pas pré-positionner des effectifs comme c’est parfois le cas lors des feux d’artifice. Ces équipes déployées à proximité des lieux de tir des fusées sont prêts à intervenir si un départ de feu est constaté. Mais cette année, les moyens de lutte contre les incendies du département sont actuellement sous tension, confrontés à plusieurs incendies ces derniers jours et un besoin de couvrir au mieux les risques aux abords des massifs. Bien évidemment, en cas de départ de feu, les pompiers interviendront rapidement, mais ils n'attendront pas sur place.

Si cette année, le mistral n’a pas prévu de venir jouer les trouble-fêtes, les pompiers se méfient tout de même des effets de vent thermiques qui peuvent, après une chaude journée, se lever en début de soirée. « Le sol est très sec, la moindre étincelle ou cendre qui tombe peut embraser les herbes » explique le Colonel Frédéric MAGGIANI.

Parmi les autres risques soulevés par le tir de feux d’artifice, il y a celui des incivilités et de l’accumulation du public. Malgré les interdictions des pétards et feux d’artifice particuliers, le tir d’un feu d’artifice par une commune accentue souvent ce type d’usage à proximité. Un risque également aggravé par la concentration du public qui peut parfois compliquer l’accès des pompiers quand certains axes sont bloqués ou saturés.

publicite

De nombreuses communes ont déjà annulé leur feu d’artifice du 14 juillet

Répondant aux appels du Préfet et des Sapeurs-pompiers, plusieurs maires ont d’ores et déjà pris la décision d’annuler leur feu d’artifice du 14 juillet (ou du 13 juillet dans certains cas). Aubagne, Fuveau, Allauch, Carry le Rouet, St Rémy de Provence... Une dizaine de communes ont déjà pris la décision de l'annuler. Cette liste est mise à jour en continu dans notre article:

Et au contraire, pour d'autres communes, notamment celles qui le tirent depuis un plan d'eau, il n'y a pas d'annulation à l'ordre du jour: Marseille, La Ciotat ou Istres prévoient bien de le tirer.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.