chargement en cours

Les Dîners Insolites

Du 01/07/2024 au 30/07/2024 - Marseille - Centre ville - 28 °
Publié par Sylvie B le 27/05/2024 - Modifié le 13/06/22 12:11
MPG - Les dîners insolites - Marseille

Des chefs qui subliment la cuisine provençale au sein de lieu tels que : espaces naturels, sites industriels, domaines viticoles.. c'est ça les Dîners Insolites! L'édition 2024 vous donne rendez-vous du 1er au 30 juillet, découvrez le programme.

Pour cette édition 2024, des chefs de Provence et d’ailleurs offriront leur interprétation de ce terroir unique, en mettant en avant les savoir-faire locaux et la cuisine provençale. Chaque dîner est une aventure gustative qui célèbre l’amitié et les saveurs authentiques, révélant une Provence méconnue.

Du 1er au 30 juillet, vingt Dîners Insolites auront lieu dans les Bouches-du-Rhône. Ces événements transcendent le simple repas pour devenir des expériences immersives, permettant aux convives de redécouvrir la Provence sous un nouveau jour. Les chefs, véritables artistes culinaires, utiliseront les produits du terroir pour créer des plats racontant l’histoire de cette région, ses traditions et son avenir.

publicite

Lundi 1er juillet - Domaine Saint-Estève à Rognes

Le Chef : Antonin Wishart

Imaginez une ancienne abbaye devenue bastide au milieu de 180ha de vignes, de bois, de fruitiers et de céréales. Ces terres, en bio depuis 1996, sont comme une terre de cocagne, et un de ces domaines qui portent bien vivante la longue tradition alimentaire méditerranéenne. Propriété familiale, elle ouvre ses portes exceptionnellement pour le premier dîner de cette année.

Mardi 2 juillet - Domaine des Masques, Saint-Antonin-sur-Bayon

Le Chef :Thomas Roret

Il va falloir se perdre dans les méandres de la Sainte-Victoire pour se rendre dans un cadre exceptionnel. Ce domaine déploie ses vignes à 500 m d’altitude, dominant sur le Cengle, la vallée de l’Arc. Les Monts Aurélien et la Sainte-Baume se découvrent dans un horizon unique, en dialogue avec la montagne sacrée si chère aux Provençaux.

Mercredi 3 juillet - Méhari Club, Cassis

Le Chef : François Roche

Parmi les nombreux trésors que recèle Cassis, il y a bien sûr les domaines viticoles mais il y a aussi le 2CV Méhari Club. Sous la protection de la couronne de Charlemagne, il préserve depuis les années 80 ce patrimoine de l’automobile français que représentent ces modèles emblématiques et perpétue cette tradition grâce aux machines-outils historiques de Citroën et l’expertise de ses équipes. Ce savoir-faire a d’ailleurs été récompensé en 2019 par l’obtention du label Entreprise du Patrimoine Vivant.

Samedi 6 juillet - Digue du large, Marseille

Les Chefs : Kim Mai-Bui et Michel Marini

Étroite mais longue séparation entre la ville et la mer, cette bande de béton et de pierres de 7 km de long, protège de la houle et des tempêtes, les bassins de la joliette et les bateaux qui y stationnent. S’étend de la passe du Vieux Port jusqu’à l’Estaque : c’est la jetée du large construite grâce aux pierres des Carrières du Frioul.

Dimanche 7 juillet - Château de la Galinière à Châteauneuf-le-Rouge

Le Chef : Adel Dakkar

Le Château de la Galinière est un des deux domaines viticoles qui occupe le plateau du Cengle, au pied de la Sainte-Victoire. 122 ha dont 40 ha de vignes qui s’étendent sur cette terre rouge si typique des contreforts de ce monument naturel. La table ira serpenter dans les vignes, la Sainte-Baume au loin, dans un des paysages les plus saisissants du département.

8 & 9 juillet - Carrières Bronzo, Aubagne

Les Chefs
8 juillet  Jonathan Poncelet
9 juillet Sandrine Sollier

Souvent on passe à côté de la carrière sans la voir. Celle-ci, c’est bien un monument. Impossible de ne pas la voir ou de ne pas la rêver lorsque l’on prend la route de Cassis ou de la Ciotat. Elle est posée dans la colline comme un amphithéâtre pour géants. La table s’installera sur son gradin le plus élevé, invitant les regards à dialoguer avec le Garlaban en face, la chaîne de l’Étoile et la Méditerranée au loin. Hors du temps mais au cœur de la vallée de l’Escargot et du site emblématique de Bronzo qui assure quelques-unes des grandes infrastructures du territoire.

12 & 13 juillet - Les Marais Salants, Salin-de-Giraud

Les Chefs :
Vendredi 12 juillet : Fanny Aimerito
Samedi 13 juillet : Benoît Cadot

La Provence est aussi une terre de sel. Elle convoque un soleil généreux, de grands étangs, Tramontane et Mistral pour révéler l’or blanc. À Salin-de-Giraud particulièrement, au sud-est du delta du Rhône, au cœur des Salins du midi, surgissent des montagnes de sel que l’on dit camelles et tables salantes dont le rose s’approfondit en été.

Lundi 15 juillet - Base aérienne, Salon-de-Provence

Le Chef : Alexandre Lechêne

La base aérienne 701 de Salon-de-Provence joue un rôle tout particulier pour l’aviation militaire française. Siège notamment de l’École de l’air, elle accueille aussi la Patrouille de France, ambassadrice de l’aéronautique française.

16 & 17 juillet - Les Terres de Pierre, Mouriès

Les Chefs :
Mardi 16 juillet William Revoil
Mercredi 17 juillet Johann Barichasse

C’est un domaine oléicole, viticole et agrotouristique, aux Hameaux des Baumettes, à Mouriès que fait vivre un couple solaire William et Prune. Au cœur du Parc naturel régional des Alpilles, un des joyaux de la Provence, il offre l’un de ses plus beaux paysages. Face aux caisses de Jean-Jean, on se prend à oublier le temps. En cheminant du mas jusqu’aux hauteurs de ces Terres de Pierre, on est saisi par une poésie sauvage qui nous rappelle les liens intimes que nous entretenons avec la nature.

Vendredi 19 juillet - Étang du Jaï, Châteauneuf-les-Martigues

Le Chef : Vincent Poëtte

Le Jaï, c’est un lido, un cordon de 6 km de long et 250 m de large, qui sépare l’étang de Berre de celui de Bolmon en reliant Châteauneuf-lesMartigues à Marignane. Petit paradis de pêche et de bord de mer en famille, c’est aussi une terre de sansouïres et de plaines humides, d’une richesse avifaune unique. Un paradis méconnu

Dimanche 21 juillet - L’Esplanade du Château, Les Baux-de-Provence

Le Chef : Michel Hulin

Dressée sur son éperon rocheux, l’Esplanade du Château des Baux semble être la proue d’un vaisseau de pierre voguant à travers l’histoire de la Provence. De ce plateau, on domine à la fois la vallée des Baux mais aussi au-delà, et puis se retournant, on voit se dessiner, imposants, les souvenirs des seigneurs des Baux. En fermant les yeux, c’est certain, c’est Charles Rieu et Mistral que l’on entendra chanter et en les rouvrant, c’est la pleine lune que l’on découvrira, comme déposée sur les Alpilles

Lundi 22 juillet - Oppidum de Saint-Blaise, Saint-Mitre-les Remparts

Les Chefs : Jeanne et Jean-Philippe Garbin

Voilà un véritable trésor archéologique, un des joyaux trop peu connus de la Provence. À l’ombre des pins, surplombant deux étangs de salins, le site dévoile plus de 7000 ans d’histoire. Arpenter ses chemins, c’est être saisi par le temps et découvrir que le fameux banquet de Gyptis et Protis, loin de s’être déroulé à Marseille, fut sans doute célébré du côté de Saint-Mitre-Les-Remparts.

 

Mardi 23 juillet - Domaine de la Traconnade, Jouques

Le Chef : Gagny Sissoko

Ce domaine qui s’articule autour d’une bastide du 18ème siècle prend ses racines dans la longue histoire du territoire, à l’emplacement de sources que les Romains identifièrent pour alimenter Aquae Sextiae. Au cours des siècles, restauration après restauration, la propriété, sous la houlette aujourd’hui d’Antoine Adam, a retrouvé son caractère d’origine et s’ouvre à de très rares exceptions.

26  & 27 juillet - Carrières Saint-Tronc, Marseille

Le Chef :
26 juillet : Clément Higgins
27 juillet : Paul Langlère

Cette carrière domine Marseille par ses quartiers sud dans une perspective inédite. C’est un site du groupe"Bronzo Perasso", acteur majeur des matériaux de construction. C’est aussi un des plus anciens sites industriels de la ville. Elle fournit quelques-uns des grands chantiers de la ville. Sans elle, ni Vélodrome, ni Timone.

Lundi 29 juillet - Le Château, Boulbon

Le Chef : Christopher Hache

Au nord du département, sur un gros rocher de la Montagnette, surgissent les ruines d’un des plus vieux châteaux de Provence. Il semble faire corps avec son chaos rocheux et rappelle que le Rhône, est un fleuve frontière. Une fois arrivé au sommet, contemplant la ville, on se prend presque à rêver, face aux tuiles jaunies de soleil, à une Provence éternelle. Longtemps délaissé, le château retrouve une nouvelle vie grâce à un architecte et maçon, Dominique de Lavergne qui fédère une association de passionnés.

Mardi 30 juillet - Épi de Croze - la Durance, Pertuis

Le Chef : Christophe Pulizzi

La Provence c’est bien sûr la mer mais c’est aussi la Durance. Cette rivière impétueuse et longtemps indomptable, que Giono disait fleuve, est une frontière : elle est aussi une des principales sources d’eau vive du département, pour l’irrigation des terres et l’approvisionnement des habitants. Fleuve elle le fut, et les traces de son lit dessine aujourd’hui la Crau et nourrissent l’étang de Berre. Jadis fléau, elle est presque une autre Bonne Mère, pour Marseille notamment qui lui érigea un monument, le Palais Longchamp.

TARIF GRAND PUBLIC
Places à partir de 85 € en fonction du lieu du dîner. Certains dîners sont plus chers en raisons des frais engendrés ( accès en bateau sur la Digue du Large par exemple).

TARIF GRAND PUBLIC Le prix des places est compris entre 85 € et 103 € en fonction du lieu du dîner.

RÉSERVATION Dès le 3 juin sur  mpgastronomie.fr



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.