chargement en cours
publicite

Jean Castex demande aux préfets de fermer les places et lieux trop fréquentés

Le Premier Ministre souhaite lutter fermement contre les rassemblements dans l'espace public et demande aux préfets d'interdire l'accès à certains sites trop fréquentés en concertation avec les maires.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 01/04/2021
Jean Castex annonce que les nouvelles mesures restrictives débuteront finalement dès dimanche

Lors de son discours devant l'assemblée nationale, le Premier Ministre Jean Castex a demandé aux préfets de mener une concertation avec les maires pour fermer les zones trop fréquentées propices à des rassemblements festifs

"Les rassemblements ou regroupements de plus de six personnes restent interdits. (...) Je veux condamner sans réserve l'irresponsabilité dont font montrent certains se croyant sans doute invincible aux ravages de la maladie qui pourtant nous démontre chaque jour le contraire."

"J'ai demandé au ministre de l'intérieur d'accroitre le nombre de policiers et de gendarmes affectés à cette tâche. Nous veillerons notamment à ce que l'interdiction des rassemblements de plus de six personnes sur la voie publique soit respectée" a affirmé Jean Castex.

 

"Sur arrêté prefectoral et en lien étroit avec les maires, l'accès à certains sites propices à des rassemblements en extérieurs, comme les quais, berges ou places pourra être interdit en fonction des circonstances locales". Jean Castex

Les préfets vont donc désormais se concerter avec les maires pour définir quelles sont les zones qui doivent faire l'objet de restrictions. A Marseille par exemple, on a vu ces derniers jours des rassemblements à l'heure de l'apéritif autour du bord de mer et dans le secteur de la Plaine. 

Il y a quelques semaines, le Maire de Nice, Christian Estrosi avait pris un arrêté dans ce sens interdisant l'accès aux piétons à la Promenade des Anglais. Il est finalement revenu sur cette décision.

La consommation d'alcool désormais interdite sur l'espace public

Le Premier Ministre l'a confirmé ce matin: "La consommation d'alcool sur l'espace public sera interdite." Cette mesure est déjà applicable dans les Bouches du Rhône depuis le 5 mars par un arrêté prefectoral.

Des sanctions plus lourdes pour les organisateurs de soirées et rassemblements festifs

"Il sera enfin demandé au parquet de poursuivre systématiquement les auteurs de récidive portant sur l'organisation d'événements clandestins susceptibles de mettre en danger la vie d'autrui".

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.