chargement en cours
publicite

Les élégantes, les grues de la Digue du Large ont été restaurées

Menacées un temps de disparaître, les cinq grues de la Digue du Large à Marseille ont été entièrement restaurées grâce au soutien de la région et au port. De quoi relancer le débat sur le retour du public sur la Digue du Large.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 15/03/2021
Les élégantes, les grues de la Digue du Large ont été restaurées

Elles sont l'emblème du port de Marseille et elles étaient menacées de partir chez les ferrailleurs en 2018. Les cinq grues de la Digue du Large ont été rénovées après trois années de travaux. Ces vieilles grues inutilisées depuis longtemps font parti du patrimoine historique maritime de la ville, il était donc essentiel de les sauver.

Plus d'un million d'euros ont été nécessaire pour les restaurer dans des conditions difficiles. Exposées aux tempêtes et aux embruns qui frappent la digue mais ausi aux mouvement sociaux du port, le chantier fut complexe mais il a réussi à arriver à son terme.

Au final, les grues ont été entièrement rénovées, avec des éléments structurels remplacés et une meilleure protection face à la corrosion si forte dans ce lieu. Elles restent des éléments décoratifs et ne sont plus fonctionnelles.

"Ce n'est pas qu'un symbole que  l'on sauve, c'est un étendard que l'on transmet. L'histoire de la ville, de la renaissance de son port après guerre, de l'époque où son port était un espace exceptionnellement puissant dans le monde, où Marseille était une capitale mondiale en ce qui concerne le trafic maritime." Renaud Muselier, Président de la Région Sud

 

 

Un "alignement des planètes" pour rouvrir la Digue du Large

C'est un serpent de mer depuis des années: Quand est-ce que le public pourra enfin revenir sur la Digue du Large? Elle fut ouverte jusqu'en 2001 puis quelques semaines durant l'été 2013 pour une exposition et depuis, tout le monde souhaite sa réouverture mais le dossier patine.

Problèmes de sécurité avec des pierres qui menaceraient de tomber, problèmes de sécurisation vis-à-vis du port et des normes vigipirates, accès difficile... Toutes les raisons semblent bonnes pour repousser sine die un possible retour du public sur le site. 

Le véritable problème est certaienement économique: Il faut rénover le site et surtout imaginer un accès régulier des visiteurs. En l'état, il ne pourrait être que par bus ou par navettes maritimes, et donc un coût que personne ne semble, pour le moment, être prêt à supporter.

Et pourtant des notes d'espoir sont là: "Les planètes sont alignées" affirme Hervé Martel, le président du Port. 

"C'est un endroit merveilleux, ça ne peut être que pour quelques uns. On procède par étapes, on va finir par trouver des solutions" souligne Renaud Muselier qui presse le port d'avancer sur ce dossier.

Du côté de la ville on est aussi très impatient de trouver de solutions rapidement.

"Ce n'est pas qu'un sujet touristique, il y a toute une dimension sociologique en permettant à la population d'accéder à la Digue du Large" Hervé Menchon, élu en charge du littoral à la Ville de Marseille

"On est tous d'accord sur le constat. Nous souhaitons que les Marseillais puissent se réapproprier le littoral comme partie intégrante de leur ville et comme un moyen de s'attacher à la mer et au littoral." L'élu imagine des aménagements sur la digue qui pourraient valoriser l'histoire du port dans toute sa richesse: des enjeux environnementaux avec la question des énergies jusqu'à l'histoire plus récente des lieux et notamment le passé colonial de la ville au travers de son port. 

"Tout ceci fait écho à la question de l'accès au littoral de Marseille, elle passe par la liberté d'accès aux 2km de la partie sud de la Digue du Large qui en fait 7 en tout." précise l'élu.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.