chargement en cours
publicite

L'Anse du Pharo réaménagée avec un village d'entreprise du nautisme et une promenade

Site historique de la fabrication et réparation des bateaux, l'Anse du Pharo va être restructurée afin de renforcer ce pôle plaisance.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 02/02/2021
L'Anse du Pharo réaménagée avec un village d'entreprise du nautisme et une promenade

En plein centre de Marseille on trouve encore des industries nautiques spécialisées dans la fabrication et la réparation de plaisance. Le ferry-boat, les barquettes marseillaises ou encore les voiles de nombreux voiliers sont toujours fabriquées, ou tout au moins réparées, dans cette petite anse située entre le Pharo et les Catalans.

La Métropole, avec son bras armé de la SOLEAM travaille sur un ambitieux programme de réhabilitation du site sur une superficie d'environ deux hectares.

Les acteurs actuels, comme la voilerie phocéenne ou les chantiers navals Borg et Sainte Marie sont maintenus, et au centre de l'Anse, un plateau de 4000m² va être créé pour perpétuer ce savoir-faire maritime destiné aux bateaux compris entre 12 et 18m.

Pour cela plusieurs aménagements vont être nécessaires: d'une part la création d'un 'port' avec la création de deux digues qui protègeront le site, des quais en béton avec une grue et d'autres flottants seront aménagés pour stocker les bateaux en attente de travaux et surtout, un bâtiment technique va être créé sur trois niveaux. Les deux premiers serviront aux ateliers de réparation et pour des commerces en lien avec le nautisme comme par exemple un shipchandler.

En Rdc : Ateliers de réparation donnant de plain-pied sur l’aire de carénage
En R+1 : commerces d’accastillage (exemple)
En R+2 et R+3 : des bureaux uniquement dédiés aux activités tertiaires en lien avec des activités maritimes

 

 

Une promenade pour le grand public

La grande majorité du site a donc une vocation industrielle et le grand public n'y aura pas accès. Mais la bonne nouvelle, c'est une passerelle va être créée permettant d'accéder directement au Jardins du Pharo depuis l'anse. Le public disposera ainsi d'un cheminement surplombant le site de réparation. 

Livraison attendue pour les JO de 2024

Le calendrier est contraint par les enjeux administratifs, et notamment la nécessité de construire sur le domaine maritime qui implique des autorisations particulières. Un délai administratif de 18 mois est ainsi prévu, complété ensuite par mois de travaux, ce qui conduirait à une livraison du site en 2024. Avec l'organisation des epreuves de voile des Jeux Olympiques, ce site permettrait un relai technique intéressant.

Le budget total de l'opération est de 11 239 954 € HT financé à hauteur de 4M€ par la Métropole.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.