chargement en cours
publicite

Coronavirus :A Marseille, des concerts-tests organisés en février

Fermés depuis plusieurs mois déjà en raison de la crise du coronavirus, les lieux culturels sont-ils vraiment des lieux de contamination ? Et si nous adaptions le protocole sanitaire pour être certains qu'ils ne le soient pas. A Marseille deux concerts-tests vont être organisés en février. Une expérience qui pourrait se reproduire.

Publié par Redac . le 15/01/2021
Coronavirus :A Marseille, des concerts-tests organisés en février

Un espoir pour le monde de la culture ! A Marseille en février, deux concerts-tests nous rappelleront la vie d'avant. Celle où nous pouvions danser au son des instruments avec notre voisin de fosse... les gestes barrières en plus.

Déjà organisés à Barcelone avec succès, les concerts-tests donnent un horizon au secteur culturel. Le concept ? Un concert avec une jauge limitée, des tests à l'entrée, un masque sur le nez mais pas de distanciation sociale. 

Le but ? Evaluer le potentiel de contamination réel lors des événements culturels qui respectent un protocole sanitaire strict.

Deux concerts-tests organisés à Marseille en février

Le projet marseillais est né de l'initiative d'un collectif mixte. Composé de six personnes, médecins, directeurs de salles de concerts et de festivals, ils travaillent sur des protocoles qui pourraient permettre le retour du public en live. Notamment en apportant une preuve scientifique que les lieux culturels n'exposent pas à un sur-risque de contamination.

Ce qu'on ignore à ce jour, c'est si les marseillais se calqueront sur le modèle de Barcelone à savoir : 

- 500 personnes maximum
- Des tests à l'entrée
- Port du masque obligatoire
- Contrôle de la température de la salle et aération

C'est l'Inserm qui sera chargé de répondre à ces questions et d'élaborer le protocole sanitaire renforcé.

Quels seront les artistes programmés ?

On ignore là encore la programmation. Les organisateurs choisiront-ils une date déjà prévue au calendrier ? Des artistes comme Benjamin Biolay ou Hoshi devaient se produire au mois de février à Marseille.

Ce qu'on sait en revanche, c'est que les concerts auront lieu à 1 semaine d'intervalle. On ignore toujours à ce stade les dates, et les critères de sélection du public.

S'agira-t-il de personnes ayant acheté des billets et tirés au sort ? Ou bien un concours organisé ? Dans les prochaines semaines, le collectif devrait préciser le projet.

Un espoir pour le monde de la Culture ?

 

Si le collectif parvenait à prouver scientifiquement qu'il n'existe pas de sur-risque dans les lieux culturels, ces derniers pourraient rouvrir avec le protocole renforcé. La question de la jauge se posera alors, associée à celle de la rentabilité.

Un lieu comme le Dôme pourrait-il vraiment limiter le nombre de spectateurs à 500 personnes sans pour autant proposer un concert à pertes ? 

On en parle sur Frequence-sud.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.