chargement en cours
publicite

A cause de problèmes de structure, le Gymnase réduit sa capacité et délocalise ses spectacles

Les balcons du théâtre présentent des problèmes de structure. D'importants travaux vont devoir être réalisés dans les prochains mois, en attendant, ils sont condamnés et la jauge du théâtre est fortement réduite.

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 03/03/2020
A cause de problèmes de structure, le Théâtre du Gymnase risque de fermer de longs mois

C'est à l'occasion d'études préliminaires à des travaux de réhabilitation du Théâtre du Gymnase que des experts ont décelé des problèmes sur les balcons du théâtre. Lors de travaux réalisés en 1980, et qui avaient permis de supprimer des poteaux, des poutres avaient été installées pour soutenir les balcons de ce théâtre à l'italienne. Hors, aujourd'hui, "on s'aperçoit qu'elles ont besoin d'être renforcées ou changées et que leur système d'attache n'est plus celui que l'on ferait aujourd'hui" indique Dominique Bluzet interrogé dans La Provence. 

Selon nos informations, ces poutres en fer de 1980 reposent sur des murs de plus de 200 ans, et les experts ont des inquiétudes sur ces accroches.  Il n'y a pas de fissures, mais il va falloir trouver la bonne solution technique qui permette de conserver l'esprit du théâtre à l'italienne de 1804 tout en garantissant une sécurité aux normes du XXIème siècle.

"Une première étape de visite de contrôle a eu lieu début février. A cette occasion il a été décelé des problèmes sur les balcons du théâtre. Pour des raisons de sécurité et par de mesure de précaution maximales les services techniques de la Ville nous ont demandé de condamner dès maintenant les balcons du théâtre." Dominique Bluzet

Conséquence directe, la capacité du théâtre est réduite de plus de moitié, passant dès aujourd'hui de 680 à 313 places.

Quelles solutions pour les prochains spectacles?

Avec moitié moins de places disponibles et des spectacles qui affichaient souvent complet, le Théâtre du Gymnase cherche donc à se délocaliser: "Nous essaierons de trouver d'autres salles afin d'accueillir un maximum de public et d'éviter ainsi le remboursement et la déception de nombreuses personnes ayant déjà achetées leurs places. (...) J'ai été très touché par l'élan de solidarité qu'ont manifesté les autres théâtres qui ont tout de suite proposé de nous accueillir pour certaines représentations et je tiens à les en remercier, notamment la Criée et la Ville de Marseille avec l'Opéra et l'Odéon." explique Dominique Bluzet.

Sous réserve de nouvelles modifications, à ce jour:

- Les spectacles d'Alex Lutz (10>14/3) devraient être maintenu au Gymnase, mais avec la jauge réduite à 313 places. C'est à dire que seuls les spectateurs ayant des places en parterre pourront venir, les autres, en balcon seront remboursés.

Andy Emler - MegaOctet (17/03) et Deixe-me (19>21/3), n'affichaient pas complet. Ils devraient probablement se jouer au Gymnase dans cette même configuration réduite. Avec remboursement pour les spectateurs ne pouvant y accéder car en balcon.

- Pour Candide (24-26/03), le théâtre espère trouver une solution de délocalisation d'ici là. Sinon, la pièce sera jouée au Gymnase en version réduite.

- Les spectacles à partir d'avril devraient être délocalisés. On parle de l'Odéon, de l'Opéra ou de la Criée. A voir en fonction des disponibilités de ces salles et de leurs capacités techniques.

Des garanties sur le financement des travaux

Reste ensuite à savoir quand se feront les travaux. Ce dossier sera sur le bureau du prochain maire de la ville. Dès à présent, Dominique Bluzet indique avoir eu "l'assurance de la Ville et du Département quant au financement des travaux à venir " et se veut confiant: "Le Gymnase n'est pas menacé. Au contraire, grâce au soutien des collectivités, nous retrouverons dans un environnement transformé, un théâtre entièrement restauré, plus beau, plus confortable et à même de remplir ses missions de service public de la culture."